•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transports Canada mis en demeure par la Coalition des citoyens OESF de Lac-Mégantic

Les rails du chemin de fer qui traverse le centre-ville de Lac-Mégantic.

Les rails du chemin de fer qui traverse le centre-ville de Lac-Mégantic

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire (OESF) a déposé une mise en demeure auprès de Transports Canada pour exiger la réfection complète du réseau dans la région d'ici la fin de l'année.

Selon le document juridique préparé par les procureurs Daniel Larochelle et Jean-Claude Boutin, et envoyé au ministre des Transports Marc Garneau, l'avis touche les rails situés entre le point millénaire 1 et 2 sur la subdivision de Sherbrooke, près de la Ville de Lac-Mégantic, et l'état général des rails entre Lac-Mégantic et Farnham.

Il y a un pouce de métal qui est parti de la tête des rails. On voit également des fissures, des rails qui sont grugés, des rails dans la courbe qui sont disloqués, explique Me Daniel Larochelle.

En 2019, 253 irrégularités de la voie ferrée entre Farhnam et Lac-Mégantic avaient d'ailleurs été signalées à Transports Canada, et selon le ministère, toutes les réparations avaient été effectuées. Faux, rétorque la Coalition.

On revient à la charge parce que Transports Canada n'a pas terminé son travail d'inspection ici, à Lac-Mégantic, indique Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition. Il y a des gros bouts de rails qui ont été oubliés, à notre avis, et on va exiger que Transports Canada inspecte à nouveau et oblige la compagnie à réparer, s'il y a lieu.

La situation est devenue carrément immorale et injustifiable de la part des autorités gouvernementales et de Transports Canada, de tolérer ainsi un tel comportement.

Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens de Lac-Mégantic (par voie de communiqué)

La Coalition soutient d'ailleurs avoir déjà avisé les autorités concernées du problème des rails autour de Lac-Mégantic, mais sans succès.

La Coalition rappelle par ailleurs que ce sont des lacunes importantes dans l’entretien du réseau ferroviaire (Nouvelle fenêtre) qui ont mené à des déraillements majeurs de convois pétroliers un peu partout au pays après la tragédie de Lac-Mégantic.

De plus, des événements récents dans la région n'ont rien fait pour calmer les inquiétudes de la population. Un convoi de wagons a déraillé à Nantes en août 2019, suivi de six wagons en novembre 2019 à Bolton-Ouest. Dans le cas de Nantes, le mauvais entretien des rails serait de nouveau en cause.

Entente intermunicipale de l'Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, souligne que les journées entourant le 6 juillet sont toujours chargées émotivement, et l'enjeu de la sécurité ferroviaire revient immanquablement à l'ordre du jour.

Il reste des préoccupations. Je pense que ce sera le cas tant que la voie de contournement ferroviaire ne sera pas construite, et tant que le train va encore passer jour et nuit à Lac-Mégantic, en plein coeur du centre-ville.

Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic

Elle soutient par ailleurs que la sécurité ferroviaire reste une priorité pour les élus des municipalités touchées par le corridor ferroviaire Estrie-Montérégie. L'Alliance a d'ailleurs ratifié une entente, lundi, pour officialiser le partenariat entre Lac-Mégantic, Sherbrooke, Magog, Farnham, Bromont et la MRC de Brome-Missisquoi, afin de s'assurer que le développement économique soit fait de façon sécuritaire en collaboration avec les compagnies ferroviaires et les gouvernements.

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin.

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin

Photo : Radio-Canada

Les municipalités s'engagent pour du long terme à contribuer financièrement, et en temps, pour que le corridor Estrie-Montérégie soit un corridor modèle, sécuritaire et moderne, soutient la mairesse.

On lance un message clair que la tragédie de Lac-Mégantic n'est pas arrivée en vain. Les Municipalités sont conscientes qu'elles doivent s'occuper de la sécurité ferroviaire.

Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic

Julie Morin invite également les compagnies ferroviaires à en faire davantage devant les inquiétudes des citoyens, afin de les rassurer.

Ce que je demande, particulièrement en ce 6 juillet, quand on sent cette inquiétude, j'ai besoin que la compagnie rassure les citoyens, souligne-t-elle. Chaque fois, ils me disent qu'ils font leur travail, que les inspections se font encore plus régulièrement à Lac-Mégantic qu'ailleurs. Mais moi, je demande à la compagnie de rassurer les citoyens, et à Transports Canada de rappeler quelles sont les règles et les attentes et de nous rassurer par rapport à la compagnie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Prévention et sécurité