•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Espace mémoire inauguré à Lac-Mégantic

Des personnes sont rassemblées pour l'inauguration de l'Espace mémoire à Lac-Mégantic.

La Ville de Lac-Mégantic a inauguré l'Espace mémoire pour honorer les victimes de la tragédie du 6 juillet 2013.

Photo : Radio-Canada / Brigitte Marcoux

Radio-Canada

Le 6 juillet 2020 marque le septième anniversaire de la tragédie de Lac-Mégantic, et pour l’occasion la Ville a inauguré officiellement l’Espace mémoire, un mémorial situé sur l’emplacement de l’ancien Musi-Café.

Le mémorial, qui n'est toujours pas terminé, consiste en une place publique marquée de pierres récupérées au centre-ville après la tragédie. Les pierres seront gravées de mots significatifs, provenant de témoignages de citoyens de la ville, et l’une d’elles marque l’endroit exact où se trouvait le Musi-Café. Quarante-huit silhouettes, sous forme d'étoiles, seront ajoutées au lieu pour souligner les 47 victimes de la tragédie. Des gradins et des arbres ont également été ajoutés.

Prendre le temps là où un jour, il s'est arrêté.

Inscription qui sera apposée sur la pierre marquant le lieu du Musi-Café

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, confirme que le mémorial sera complété d'ici le 15 août, avec la petite touche qui lui manque, et les gens vont s'approprier cet espace à mesure que ces jours-là passent, et que notre artiste graveur termine son oeuvre. Toutefois, la Ville tenait à inaugurer les lieux en ce jour de commémoration, pour montrer ce qui est prévu comme lieu de recueillement.

Chaque année, le 6 juillet amène toutes sorties d'émotions, souligne Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic. Pour certains, c'est l'inauguration de cet Espace mémoire qui va leur permettre de passer à une autre étape. Pour certains, ce fut les cinq ans. Pour d'autres, c'est encore très actif.

Chaque année qui passe et chaque projet, quel qu'il soit, qui se confirme, qui s'inaugure, fait toujours faire un pas de plus à certains.

Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic

On a pris le temps qu'il fallait

Il aurait été prématuré de réaliser un tel projet dès l'an un, soutient la mairesse de Lac-Mégantic. Il était nécessaire, selon elle, de laisser d'abord les gens faire une partie de leur deuil. De plus, trois ans ont été nécessaires pour décontaminer le site de l'explosion, et le projet a nécessité trois ans de consultations et travaux pour être mené à terme.

Cela a pris beaucoup de temps à saisir le sens que les gens voulaient donner à cet espace-là, explique Julie Morin.

Les citoyens rencontrés sur place semblaient d'ailleurs apprécier le nouvel espace, même si certains mentionnaient que la peine serait toujours présente.

Cela fait du bien pour repartir la roue comme il faut après sept ans. Je pense qu'on était dû.

Un citoyen présent lors de l'inauguration

Par ailleurs, à midi, les cloches de l’église Sainte-Agnès ont sonné 47 fois pour honorer la mémoire des 47 victimes de la tragédie, comme cela est la tradition depuis 7 ans.

À lire également : 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Société