•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Franco-Albertains ont le coeur à la fête, même à distance

Des centaines de festivaliers se sont « tiré un divan », comme le suggérait le thème de la Fête franco-albertaine, pour assister à distance aux spectacles.

Une caméra filme une femme qui fait un dessin au tableau, alors qu'un animateur assis à la table dessine aussi.

Les ateliers de bricolage et de dessin de la Fête franco-albertaine ont été visionnés quelque 250 fois chacun d'après les organisateurs.

Photo : Radio-Canada / Adnan Mohamad

Radio-Canada

Les quatre jours de festivités, d'animation et de spectacles de la première Fête Franco en ligne se sont conclus dimanche, en Alberta. Même sans pouvoir se réunir en personne, les festivaliers se sont joints en grand nombre, devant leur écran.

Comme chaque année, la famille Tessier-Houle a sorti son équipement de camping et préparé son feu de camp pour le week-end de la Fête Franco. Cette fois, cependant, c’est dans sa cour qu’elle a monté sa tente, et c’est sa connexion internet qui lui a permis de se joindre aux festivités.

Léa, 9 ans, et Emalie, 11 ans, qui attendaient pourtant avec impatience l’occasion de revoir leurs amis à Nordegg, n’ont pas laissé ce changement de plan affaiblir leur enthousiasme, explique leur mère, Marie-Claude Tessier.

Celle-ci restera marquée par le plaisir que ses filles ont eu à faire partie quand même des activités et voir la Gribbit, [...] ou même la chanson thème, tous ces rappels visuels qui leur font vivre des émotions.

Sans elles, […] on aurait peut-être juste fait le bingo et regardé les spectacles, mais c’était important pour elles de participer aux activités, de participer et de se mettre dans l’ambiance , dit-elle.

La mascotte (une grosse grenouille en chemise à carreaux) est sur une scène. Un animateur se cache derrière elle.

Grebbit, la mascotte de la Fête franco-albertaine, s'est jointe aux activitiés.

Photo : Radio-Canada / Adnan Mohamad

Emalie et Léa ont entre autres apprécié les ateliers de bricolage et de dessin 3D, ainsi que le spectacle du conteur Roger Dallaire.

Les performances de Roger Dallaire et du musicien Cristian De La Luna, qui s’est produit samedi soir, ont été vues plus de 1100 fois en ligne, selon les organisateurs.

Il y a aussi eu des ateliers de danse afrofusion et de yoga pour tous, ainsi que certaines des traditions les plus populaires de la Fête, comme la partie de Loup-Garou, sur la plateforme Zoom, et le bingo familial, en direct sur Facebook.

La coordonnatrice d'événements de la Fête Franco, Guylaine Jacques, se dit ravie du nombre de participants, et de leur niveau d’engagement.

[Je suis] tellement, tellement contente , s’exclame-t-elle. J’avais peur que les gens ne soient pas au rendez-vous parce que c’était une nouvelle formule, complètement.

Je retiens que les Franco-Albertains ont la fête Franco tatouée sur le coeur.

Guylaine Jacques, coordonnatrice d’événements pour la Fête franco-albertaine

L’an dernier, environ 600 personnes s’étaient rendues à Nordegg pour les festivités. Guylaine Jacques a donc été agréablement surprise de voir le nombre de visionnements de certains spectacles passer au-dessus de 1000.

Elle espère que l’accessibilité et la gratuité des activités auront piqué l’intérêt de certains, et les amèneront peut-être à se déplacer pour les festivités de l’an prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Francophonie