•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des habitations évacuées à Cache Creek

Le niveau de l'eau atteint les pneus d'un véhicule à Cache Creek, en C.-B.

La rivière Bonaparte a quitté son lit et inondé certains secteurs de Cache Creek.

Photo : Facebook/Tom Moe

Radio-Canada

Une douzaine d'habitations situées le long de la rivière Bonaparte à Cache Creek dans le centre-sud de la Colombie-Britannique ont dû être évacuées peu après 17 h 30 dimanche.

Depuis quelques jours, environ 175 propriétés font l’objet d’une alerte d’évacuation à cause de pluies torrentielles qui ont fait monter le niveau des cours d’eau.

Prête à faire face aux inondations depuis mai, la communauté s’est mobilisée, soutient le chef des pompiers de Cache Creek, Tom Moe.

Presque tous ceux qui vivent le long de la rivière sont en alerte. C’est environ le tiers de notre ville.

Tom Moe, chef des pompiers de Cache Creek

Sur le pied d’alerte

Les autorités du village surveillent de très près les niveaux de la rivière, selon la porte-parole de Cache Creek, Wendy Coomber. Selon elle, les premiers avertissements de crue ont eu lieu en mai à cause de la fonte des neiges, mais le dernier est lié aux pluies tombées lors de la fête du Canada.

Un terrain inondé devant une maison et un petit pont au bord du fleuve Fraser.

Le fleuve Fraser est sorti de son lit à Prince George.

Photo : Ville de Prince George

Les risques d’inondation affectent de nombreuses localités de la Colombie-Britannique, selon le Centre de prévision des régimes fluviaux. En effet, l’organisme a lancé un avis d’inondation ou un avertissement de crue dans environ la moitié des régions de la province.

À Prince George, le District régional de Fraser-Fort George a ordonné l’évacuation de neuf propriétés en raison d’un risque de débris venant du ruisseau Willow. Un « confinement sur place » a également été ordonné à 32 foyers en raison d'un éboulement qui bloque l'accès d'une route.

Par ailleurs, une alerte d'évacuation qui cible 70 logements de la région depuis deux semaines est encore en vigueur près de la rivière Dore.

D'après les informations de Maryse Zeidler

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Conditions météorologiques