•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un site de projection électorale fait son entrée en Saskatchewan

Simulation du dépôt d'un bulletin de vote

Le créateur du site de projection électorale Qc125, Philippe J. Fournier, affirme avoir un taux de réussite de 90 %.

Photo : Elections Saskatchewan

Les électeurs de la Saskatchewan pourront compter sur un nouvel outil pour analyser les tendances électorales en vue des élections provinciales qui sont prévues le 26 octobre prochain. Le site Internet Qc125, qui compile les données des sondages pour faire des projections électorales, se mouille pour la première fois dans la province.

Le créateur de Qc125, Philippe J. Fournier, explique qu’il prend les sondages sur les intentions de vote et le taux de satisfaction des gouvernements pour prédire le nombre de sièges qui sera potentiellement acquis par les partis politiques dans une course électorale.

Depuis 2017, j’ai fait des projections, jusqu’à maintenant, pour l’Ontario, le Québec, l’Alberta et le fédéral et j’ai un taux de réussite de 90 % pour le nombre de sièges, dit-il.

M. Fournier souligne que plusieurs sites comme le sien hésitent à faire l’exercice avec de plus petites provinces comme la Saskatchewan, car il y a moins de sondages ce qui augmente l’incertitude dans les données compilées.

Il explique cependant que l’élection saskatchewanaise de 2016 a été très réussie par les sondeurs au Canada ce qui le pousse à tenter sa chance cette année.

Scott Moe devant un lutrin.

Pour l’instant, le site de projection Qc125 prévoit une victoire de Scott Moe et du Parti saskatchewanais.

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas

Le sondeur souligne cependant que l'élection ne sera pas gagnée avec une majorité aussi écrasante qu’à la campagne de 2016. Toujours selon les projections actuelles, le Parti saskatchewanais pourrait remporter près de 45 sièges sur une possibilité de 61 dans la province.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Ryan Meili, porte un costume et parle aux médias lors d'une conférence de presse.

Selon les projections de Qc125, le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan et son chef Ryan Meili devraient faire des gains, notamment à Regina et Saskatoon.

Photo : Radio-Canada

Le site de projection s’est basé sur des sondages des firmes Innovative Research Group, Institut Angus Reid et Recherche Mainstreet.

Philippe J. Fournier mentionne que ces projections sont très préliminaires et que les sondages importants seront publiés à l’automne quand la campagne aura officiellement démarré.

Il ajoute que la politique peut toujours se faire surprendre comme en Colombie-Britannique ou dernièrement à l’Île-du-Prince-Édouard.

Les sondages ne prédisent pas le futur, mais décrivent le présent.

Philippe J. Fournier, créateur de Qc125

Le site Qc125 mettra à jour ses projections en Saskatchewan lorsqu’un nouveau sondage d’une firme crédible sera publié.

L’influence des sondages sur le vote

La professeure titulaire au Département de sociologie de l’Université de Montréal, Claire Durand, affirme que les sondages sont autant un outil pour les électeurs que pour les partis politiques.

Elle souligne que d’un côté, les partis politiques vont utiliser les sondages pour cibler leur message à la population dont ils veulent aller chercher le vote.

Du côté des électeurs, Claire Durand dit que les sondages amènent l’électorat à contester son opinion politique ou encore à le renforcer dépendamment des chiffres publiés par les firmes de sondages.

La professeure souligne aussi que les sondages peuvent pousser les électeurs à voter stratégiquement en laissant tomber un parti pour un autre. Cependant, dit-elle, les sondages ont des limites. Les électeurs peuvent changer d’idée, parfois à la dernière minute, ce qui vient fausser les données des sondages.

Mme Durand affirme que même si les sondages ne sont pas parfaits et qu’ils se trompent parfois, ils demeurent la seule information que nous avons sur l’état de l’opinion publique pendant une campagne électorale.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique provinciale