•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet immobilier de 28 étages sur West Broadway continue de créer la controverse

Le projet immobilier fournirait des dizaines de logements locatifs à un prix inférieur au marché, mais les opposants disent qu’il crée un mauvais précédent.

Un terrain vide parmi entouré d'édifices.

Le projet propose la construction d'une tour de 28 étages sur ce terrain vacant situé au coin de West Broadway et Birch.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Un projet de construction d’une tour à logements sur un terrain vacant situé au coin de West Broadway et Birch Street, qui se prépare depuis plus d’un an, sera le sujet d'une audience publique, jeudi.

Le conseil municipal de Vancouver décidera ensuite s'il donne son accord.

Pendant des années, le terrain accueillait un restaurant Denny’s. Le site a été vendu pour 26 millions de dollars en 2016 à l’entreprise Jameson Development Corp. et en 2018 le conseil municipal a approuvé un projet de logements locatifs de 16 étages.

Depuis, la Ville a apporté des changements à son programme pilote de logements locatifs pour revenu modéré ce qui permet aux promoteurs de présenter des demandes pour des immeubles plus hauts si environ 20% des logements sont offerts à des taux inférieurs à ceux du marché.

Les développeurs veulent donc ajouter des étages à leur projet pour en faire une tour de 28 étages, ce qui serait l'édifice le plus haut du secteur.

Pour le projet en question, la Ville indique que cela signifierait environ 58 logements abordables avec des prix de départ moyens à 950$ pour un studio et à 2000$ pour un logement de trois chambres.

Le consultant en urbanisme Michael Mortensen appuie le projet.

Je vois beaucoup de jeunes, je les entends dans l’autobus dire qu’ils doivent quitter Vancouver, car ils ne peuvent plus se permette de vivre ici. Ce projet répond aux besoins de ces personnes , souligne-t-il.

Le groupe Fairview/South Granville Action Committee, quant à lui, s’oppose au projet.

Son porte-parole Ian Cook soutient qu’un projet de cette hauteur, plus haut que tout autre bâtiment sur West Broadway, créerait un mauvais précédent.

Cela pourrait justifier d’autres bâtiments. Nous avons entendu des rumeurs… par exemple un édifice de 40 étages , dit-il.

Je pense qu’il devrait y avoir un processus de planification cohérent et non un processus de planification ponctuel parce que la ville a été gérée au cours des 10 dernières années selon des processus de planification ponctuels et cela nous a franchement menés à la pénurie de logements que vous avons , ajoute-t-il.

Ian Cook juge que la Ville a ajouté à la controverse en remplaçant les audiences publiques en personne par des audiences virtuelles en raison de la pandémie de COVID-19.

« Il y a des gens qui ne participeront probablement pas parce qu’ils n’aiment pas cela. Pour moi, la meilleure réponse aurait été de dire “attendons d’être de retour dans les salles du conseil en septembre”  », mentionne-t-il.

Avec les informations de Justin McElroy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Immobilier