•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux bagarres reliées entre elles dégénèrent en tentatives de meurtre

Des cordons policiers entourent des voitures de police sur le boulevard René-Lévesque, fermé.

Les policiers enquêtent sur les événements.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Trois hommes ont été gravement blessés à Montréal dans la nuit de samedi à dimanche dans l'arrondissement Ville-Marie, dont deux à l’arme blanche, lors de deux événements survenus en l'espace d'une heure.

Les deux événements seraient reliés, selon la police de Montréal.

Une bagarre a d’abord éclaté vers 3 h 05, à l'intersection de l'avenue Viger et de la rue Sanguinet.

Les policiers sont arrivés sur les lieux après plusieurs appels à la centrale 911. Ils y ont découvert un homme de 25 ans qui avait été poignardé au haut du corps. L’homme se trouve toujours dans un état critique à l’hôpital.

Aucun indice sur le déroulement des événements n’a pu être recueilli à ce moment-là par les policiers, puisqu'à leur arrivée ils n’ont pu trouver aucun témoin, mais seulement la victime étendue au sol.

Près d'une heure plus tard, d'autres appels ont été passés au 911 pour une autre bagarre, mais cette fois-là à l'intersection de la rue Saint-Urbain et du boulevard René-Lévesque.

Les policiers ont trouvé sur les lieux deux autres victimes grièvement blessées. Il s'agit de deux hommes, dans la vingtaine également, dont l'un avait été poignardé au haut du corps et l'autre battu jusqu’à l’inconscience. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital et leur état est maintenant jugé stable.

Cette fois, les policiers ont pu interroger plusieurs personnes. Leur témoignage laisse penser que l’homme poignardé serait impliqué dans le premier événement.

Ce qu’on a su par les divers témoins sur place, c’est que la personne qui a été retrouvée inconsciente était possiblement le même suspect qui avait poignardé la victime dans la vingtaine dans le premier événement, a indiqué l'agent Benoît Boisselle, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Deux périmètres de sécurité ont été établis sur le boulevard René-Lévesque, forçant la fermeture de deux tronçons de l’artère, l'un entre le boulevard Saint-Laurent et la rue Saint-Urbain et l'autre près de la rue Jeanne-Mance.

L'enquête se poursuit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Crimes et délits