•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune homme est mort noyé à la plage Britannia à Ottawa

Un panneau qui indique que la plage Britannia est fermée au public.

La plage Britannia, située dans l’ouest d’Ottawa, est fermée jusqu’en 2021 afin d’effectuer des travaux de restauration du lit de la rivière des Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Boris Proulx

Radio-Canada

Un homme de 20 ans qui se baignait à la plage Britannia à Ottawa — un site fermé au public jusqu’à l’an prochain — a été retrouvé mort noyé au petit matin dimanche.

La victime se baignait dans la rivière des Outaouais en compagnie d’un groupe d’amis. On l’aurait vu aller sous l’eau, mais il n’a jamais refait surface.

Des membres de l’Unité marine, de plongée et de sentiers du Service de police d’Ottawa (SPO) sont arrivés sur les lieux peu après 20 h.

Un policier se tient près d'une voiture de police garée sur une plage la nuit.

Les policiers d'Ottawa ont mené des recherches à la plage Britannia dans la nuit de samedi à dimanche. Ils ont finalement retrouvé le corps du jeune homme peu avant 2 h dimanche matin.

Photo : S.B.

Ces derniers, de même que des membres du service des incendies de la capitale, ont effectué des recherches dans la rivière et sur ses berges. Ils ont finalement retrouvé la dépouille du jeune homme vers 1 h 40 dimanche matin.

La plage Britannia, située dans l’ouest d’Ottawa, est fermée jusqu’en 2021 afin d’effectuer des travaux de restauration du lit de la rivière des Outaouais. La division ouest de l’Unité des enquêtes criminelles se penche sur l’affaire.

C’est la deuxième fois cette fin de semaine que l’Unité marine, de plongée et de sentiers du SPO est appelée pour retrouver une personne noyée.

Vendredi soir, un adolescent de 14 ans a disparu dans la rivière des Outaouais alors qu’il plongeait du pont Prince-de-Galles, un autre lieu interdit d’accès, avec des amis. Les autorités considèrent qu'il s'agit d'une noyade, puisqu’elles n’ont toujours pas retrouvé la dépouille du garçon.

Pas de pancartes, selon plusieurs

Dimanche, des groupes d’amis et des familles profitaient de la plage Britannia. Pour plusieurs, ils ignoraient que la plage est fermée au public.

On ne savait même pas que la plage était fermée. C’est peut-être pour ça que les gens viennent, s’est étonné Xavier Joly, qui a appris ce matin qu’un jeune de 20 ans s’était noyé au même endroit la veille.

Ses amis et lui ont constaté que la plage était un peu moins achalandée que les journées précédentes.

On est venu la semaine passée. C’était un mercredi et c’était plein. On ne trouvait pas de stationnement.

Xavier Joly

Jennifer Madigan n’était pas au courant de la noyade. C’est terrible. Ça fait trois fois qu’on vient cette semaine. D’entendre ça, en tant que mère, ça me retourne l’estomac, a-t-elle lancé.

Elle a indiqué s’assurer de la sécurité de ses enfants, notamment grâce à des flotteurs et des vestes de flottaison : Ils font des avertissements souvent. Je reconnais que c’est à nous de nous assurer qu’ils sont en sécurité.

Les noyades sont rapides et silencieuses

Le porte-parole de la Coalition pour la prévention des noyades d’Ottawa, Sean Duffy, explique n'importe qui peut être victime d’une noyade.

La noyade est rapide, elle est silencieuse et ça peut arriver à tout le monde, même les nageurs les plus expérimentés, dit-il.

La Coalition regroupe différents partenaires qui travaillent en collaboration pour prévenir les noyades et les accidents reliés à l’eau dans la région de la capitale nationale.

Il y a des dangers sur l’eau qu’on ne voit peut-être pas. Le mouvement de l’eau peut être fort, ajoute M. Duffy.

Le porte-parole souligne qu’il est primordial d’être familier avec le cours d’eau dans lequel a lieu la baignade.

Si l’on regarde les rapports nationaux sur la noyade faite par la Société de sauvetage pour les 10 dernières années, 28 % sont survenus dans des rivières et 70 % en eau libre, précise-t-il.

Selon lui, il faut connaître ses limites et ses habiletés. Il recommande la baignade dans les environnements supervisés et d’entrer dans l’eau d'abord avec les pieds.

Avec les informations de Boris Proulx et de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Accidents et catastrophes