•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avion des Forces armées canadiennes fait demi-tour après un cas suspect de COVID-19

Un soldat équipé tire sous l'oeil d'un autre soldat qui supervise les opérations.

Un soldat canadien tire au fusil mitrailleur pendant un exercice ayant eu lieu à l'extérieur de Riga, en Lettonie, en mai dernier.

Photo : Avec la gracieuseté de l'OTAN

Radio-Canada

Un avion militaire transportant des troupes canadiennes vers la Lettonie dans le cadre d'une mission de l'OTAN dans ce pays a fait demi-tour, jeudi, après qu’un employé au sol, en contact fréquent avec l’équipage, a obtenu un diagnostic de COVID-19.

Le ministère de la Défense nationale a indiqué samedi à CBC News que la personne, qui n'était pas à bord du vol, aurait pu interagir avec des passagers avant le décollage de l'avion de la base de Trenton.

Les Forces armées canadiennes (FAC) ont appris la nouvelle pendant le vol.

La décision a été prise de faire faire demi-tour à l'avion en vol, plutôt que d'atterrir en Lettonie, pour éviter le risque de propager la maladie.

Un porte-parole du Commandement des opérations interarmées du Canada dans un courriel

Le ministère a précisé qu'environ 70 passagers et membres d'équipage se trouvaient à bord de l'avion. Le risque d'exposition était cependant faible, a-t-il ajouté.

Ces membres des FAC vont maintenant subir une deuxième période d'isolement de 14 jours à Trenton, avant de poursuivre leur déploiement, a ajouté le porte-parole.

Des véhicules militaires transportent des soldats canadiens.

Des soldats canadiens lors d’un exercice militaire en Lettonie, en 2018

Photo : Reuters / Ints Kalnins

Rotation des troupes

Le Canada dirige depuis 2017 un groupement tactique international de l'OTAN en Lettonie. Quelque 540 soldats canadiens y sont stationnés.

La mission a poursuivi ses opérations malgré la pandémie de COVID-19, bien que celle-ci ait forcé les FAC à en suspendre d'autres.

La mission des militaires canadiens qui consiste à former les forces ukrainiennes avait d'ailleurs été interrompue en avril. Mais en juin, la situation était redevenue suffisamment sûre pour permettre de déployer 90 membres et de redémarrer la mission.

Une rotation de troupes du Canada vers la Lettonie devait débuter ce mois-ci.

Le colonel Eric Laforest, commandant de la Force opérationnelle en Lettonie, avait précédemment déclaré à CBC News que l'avion devait revenir au Canada avec environ 70 soldats ayant terminé leur mission.

L'armée envisage maintenant d'autres options pour les rapatrier.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé

Politique