•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les habitants du parc de tentes Strathcona réclament une solution permanente

Une habitante du campement installé dans le parc Strathcona, à Vancouver.

Les habitants du campement du parc Strathcona réclament une solution permanente.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

Souhaitant une solution permanente à leur situation d'itinérance, des sans-abri récemment installés au parc Strathcona de Vancouver ont fait parvenir une liste de demandes à la Ville ainsi qu'aux gouvernements provincial et fédéral.

Dans une lettre adressée aux trois paliers gouvernementaux, ils réclament un logement permanent pour tous, la fin du cycle de déplacement et le rapatriement des terres autochtones non cédées.

Ces dernières semaines, plus de 150 tentes ont fait leur apparition dans le parc situé dans l’est de la métropole, suivant le démantèlement du camp installé au parc CRAB à la mi-juin.

Des policiers s'affairent à démonter une tente.

Des policiers démontent le 16 juin une tente du camp de sans-abri près du parc CRAB à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Wawmeesh Hamilton/CBC

La majorité des gens qui utilisent le jardin communautaire Cottonwood, qui borde le nouveau campement, soutiennent les personnes itinérantes qui y sont installées, affirme la présidente du jardin, Beth McLaren.

Ce qu'ils demandent ne me semble pas déraisonnable, lance Mme McLaren. Une sorte d'emplacement permanent et des choses comme de l'eau et des toilettes.

Les jardiniers ont fourni aux campeurs une prise d'eau, des copeaux pour des feux de bois et des herbes provenant des jardins.

Mais les habitants du quartier ne sont pas tous favorables au camp. La directrice générale de la Société de développement de Strathcona, Theo Lamb, s’inquiète d’une hausse de la criminalité et de la violence que pourrait entraîner l’arrivée des campeurs.

Le campement du parc Strathcona à Vancouver.

Le campement du parc Strathcona à Vancouver est l'un des derniers campements du genre à apparaitre dans le paysage de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Bien organisés

Le week-end dernier, les campeurs ont organisé un barbecue gratuit auquel étaient conviés les résidents du secteur. Le directeur de la société à but non lucratif Brightside Community Homes Foundation, William Azaroff, a participé à l’événement.

La façon dont ils se sont installés est propre, et ils semblent très bien organisés, dit-il.

Membre d'une communauté

Pour la travailleuse sociale Anna Cooper, les campements comme celui érigé au parc Strathcona offrent aux gens un sentiment de communauté qu'ils ne ressentent peut-être pas ailleurs.

Certaines personnes, tant qu'elles sont forcées de vivre à l'extérieur, se sentiront plus en sécurité dans une communauté de tentes, affirme-t-elle.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique soutient qu'il n'y a pas suffisamment de logements abordables disponibles dans la province pour loger les sans-abri.

La ministre du Développement social et de la Réduction de la pauvreté, Shane Simpson, affirme avoir demandé à Ottawa de contribuer financièrement à l’achat de logements modulaires et d'autres solutions à long terme.

Avec les informations de Angela Sterritt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Pauvreté