•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les magasins touristiques se tournent vers les acheteurs locaux

Le commerçant Chris Cheung, du magasin Canadian Crafts à Vancouver.

Les boutiques touristiques peinent à renouer avec le dynamisme de leurs affaires estivales et leurs propriétaires, dont Chris Cheung, croulent sous des stocks invendus.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Avec une saison touristique minée par la pandémie de la COVID-19, les magasins touristiques de la Colombie-Britannique tournent leurs espoirs vers les acheteurs locaux.

Au cours des trois derniers mois, le propriétaire de Canadian Crafts à Vancouver, Chris Cheung, n'a enregistré qu'une seule vente : des pyjamas à carreaux vendus à un touriste australien. Ça va être une année difficile, constate-t-il.

M. Cheung se concentre maintenant sur son site Internet où il y vend des objets dont les Britanno-Colombiens pourraient vouloir acheter, comme des masques réutilisables ou des objets d'art autochtone.

La famille de Chris Cheung gère la boutique de souvenirs de la rue Robson depuis des décennies. Avant la pandémie, les affaires tournaient rondement avec des profits année après année. Mais aujourd'hui, Chris Cheung se demande comment écouler tout son stock.

Il espère néanmoins que le soutien local maintiendra son activité à flot jusqu'à ce que le tourisme international redémarre.

Chris Cheung place de la marchandise sur des étagères du magasin Canadian Crafts, à Vancouver.

L'industrie du tourisme de la Colombie-Britannique a généré plus de 20 milliards de dollars de revenus en 2018, selon Destination BC, mais avec la pandémie, les revenus sont moindres.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Repenser les objets souvenirs

Le directeur général de Native Northwest, Gabe Garfinkel, propose des articles conçus par des artistes autochtones à des boutiques de souvenirs et à des particuliers.

Il compte sur le fait que les Britanno-Colombiens qui voyagent aux quatre coins de la province cet été repensent les objets souvenirs.

Ce n'est pas nécessairement un élément touristique, dit M. Garfinkel, c'est un élément canadien, c'est un élément de la Colombie-Britannique, c'est une représentation de qui sont les Canadiens.

L'industrie du tourisme en Colombie-Britannique a généré plus de 20 milliards de dollars de revenus en 2018, soit une hausse de 53,3 % depuis 2007, selon Destination BC. La COVID-19 a cependant chamboulé ces données en 2020.

Avec les informations d’Andrea Ross

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !