•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre-Dame-de-Stanbridge : l’accident de tracteur fait une quatrième victime

Une route de campagne déserte.

Une quatrième personne est décédée à la suite du tragique accident de tracteur survenu dans la soirée du 1er juillet à Notre-Dame-de-Stanbridge.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Letendre

Radio-Canada

Le bilan du tragique accident de tracteur survenu en soirée le 1er juillet à Notre-Dame-de-Stanbridge, en Montérégie, s’alourdit. La Sûreté du Québec (SQ) confirme qu’une quatrième personne est morte dans la journée de vendredi.

Le corps policier a appris en début de soirée qu’un des deux adultes qui avaient été hospitalisés à la suite de l’accident était mort vendredi.

Trois enfants de moins de cinq ans sont morts après avoir chuté d’un tracteur qui transportait des morceaux de bois.

Pour une raison qui est toujours inconnue des policiers – l'enquête se poursuit, indique la SQ –, toutes les personnes qui étaient à bord du tracteur ont été expulsées vers 19 h, alors que le véhicule circulait en direction nord sur le rang Sainte-Anne.

Le conducteur du tracteur a été arrêté peu de temps après le tragique accident. Lors de sa comparution jeudi, il faisait face à des chefs d'accusation de négligence criminelle ayant causé la mort de trois enfants et de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles à six autres personnes.

Les médias ne peuvent pas dévoiler l'identité du conducteur et des victimes, qui est frappée d’une ordonnance de non-publication.

Le conducteur a été remis en liberté moyennant une caution de 5000 $. Il doit respecter plusieurs conditions, dont l'interdiction de communiquer avec certaines personnes concernées par la tragédie et celle de conduire un véhicule à moteur sauf en cas d'urgence ou pour le travail, ainsi que l'interdiction de manœuvrer de la machinerie agricole, à moins de le faire seul.

Au moment de la comparution du conducteur, la suite des procédures avait été fixée au 28 septembre.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Grand Montréal

Accidents et catastrophes