•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des consultations sur l’avenir du Franco prévues en septembre et octobre

La Une de l'hebdomadaire la semaine du 16 janvier 2020.

L'ACFA mènera des consultations sur le modèle d'affaires et le contenu du Franco, cet automne.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Les Franco-Albertains seront appelés à donner leur grain de sel pour « redéfinir la mission et la vision » du journal Le Franco, à l’automne prochain. L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) a promis d’écouter les désirs de la communauté pour décider de la vocation et du degré d’indépendance de l’hebdo dont elle est propriétaire.

Je pense que c’est vraiment important de savoir ce que les gens veulent voir, ce que la communauté ressent comme besoin , explique la présidente de l’ACFA Sheila Risbud.

L’ACFA engagera donc une firme pour mener des consultations auprès de tous les lecteurs ou les gens qui ont un intérêt pour le Franco pendant les mois de septembre et octobre. Il reste encore à déterminer la forme exacte de ces consultations et quelles questions y seront abordées.

L’avenir du seul hebdomadaire francophone de l’Alberta est au coeur de chauds débats depuis l’an dernier.

L’ancien conseil d’administration du Franco avait proposé d’acheter le journal pour en faire une publication indépendante de l’ACFA. L’ancien président de l’ACFA s’était fait vertement critiquer pour avoir acquiescé sans consulter ses membres. Il avait dû reculer.

La nouvelle administration avait promis de mener des consultations sur cette question. Cet hiver, elle a cependantrefusé l’offre d’achat, dissous le conseil d’administration et renvoyé la rédactrice en chef du journal sans préavis. La présidente avait expliqué qu’elle souhaitait se donner plus de temps pour consulter la population avant de régler la question.

Il n’est cependant pas clair si la question du rachat du journal fera partie des consultations prévues cet automne.

L’idée de la consultation ça va être d’aborder toutes les options, mais c’est sur qu’on ne veut pas mettre 50 options devant les gens, l’idée ça va être de mettre trois-quatre options dont possiblement celle du rachat, explique Sheila Risbud.

La vocation communautaire et le modèle d'affaires du journal pourraient également faire partie des sujets à l'ordre du jour.

La firme qui mènera les consultations devra aussi étudier les modèles d'affaires d'autres médias communautaires et analyser les options qui s'offrent au Franco. Le tout devra être inclu dans un plan stratégique triennal qui devrait être soumis au conseil d’administration de l’ACFA en décembre.

L’appel d’offre se termine le 7 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Francophonie