•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des activités à la Maison du cinéma de Sherbrooke

La Maison du cinéma à Sherbrooke.

La Maison du cinéma a rouvert ses portes ce vendredi (archives).

Photo : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Radio-Canada

La fébrilité était palpable, vendredi, à la Maison du Cinéma de Sherbrooke lors de leur réouverture post-pandémie de la COVID-19.

Le gros des mesures est en place et on est prêts à accueillir nos premiers clients, explique Alexandre Hurtubise, directeur général et copropriétaire de la Maison du Cinéma, peu avant l’ouverture des portes, à midi, vendredi.

M. Hurtubise assure que de nombreuses rencontres ont été faites avec les employés pour qu’ils se sentent à l’aise avec toutes les nouvelles mesures qui seront mises en place. On a fait une dernière conférence vidéo hier pour qu’ils puissent poser leurs dernières questions, souligne-t-il.

Des mesures ont été mises en place pour assurer la santé et la sécurité de tous. En salle, la distanciation doit être d'un mètre et demi entre les spectateurs.

Comme tous les autres cinémas du Québec, la Maison du Cinéma a dû fermer ses portes le 13 mars dernier, alors que le nouveau coronavirus s’abattait sur la province.

L’industrie du cinéma au Québec se relevant à peine de la crise de la COVID-19, de nombreux films québécois y seront projetés, notamment ceux dont la diffusion a dû être interrompue en raison de la pandémie.

Le cinéma sherbrookois a également choisi d’offrir aux cinéphiles la possibilité de revoir, pendant le mois de juillet, des classiques du cinéma, comme Jurassic Park, Ghostbuster, Le seigneur des anneaux ou encore Interstellaire et Inception du réalisateur Christopher Nolan.

Des classiques québécois seront également à l’affiche tels qu’Incendies, de Denis Villeneuve, Mommy, de Xavier Dolan ou encore Les Boys, de Louis Saïa.

L’offre sera complétée par des nouveautés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Cinéma