•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusations contre l’athlète Thierry Pellerin : le président du club de gym démissionne

Thierry Pellerin s'exerce dans un club de gym. Il soulève sont poids, les deux jambes vers l'avant, les bras tendus sur des barres latérales.

Thierry Pellerin à l'entraînement au club de Lévis en 2017

Photo : Radio-Canada

Le club Gymnamic de Lévis, où Thierry Pellerin était entraîneur, a réagi vendredi en fin de journée aux accusations d’ordre sexuel portées à l’encontre de l’athlète de 22 ans.

Ces accusations sont extrêmement graves, écrit le vice-président du club, Bruno Martin.

Ce dernier assurera l’intérim de la présidence du conseil d’administration, puisque le président Jacques Pellerin, père de Thierry Pellerin, a remis sa démission.

Le club interdit également à l’accusé de se rendre aux installations de Gymnamic jusqu’à la fin du processus judiciaire.

Thierry Pellerin, gymnaste de haut niveau et photographe, fait face à des accusations de leurre d’une personne de moins de 18 ans, d'incitation à des contacts sexuels et de production de pornographie juvénile.

À la suite de sa comparution vendredi, il a été remis en liberté et doit respecter plusieurs conditions jusqu’à son retour devant les tribunaux le 11 septembre.

Le club Gymnamic dit être en contact étroit avec les fédérations québécoise et canadienne de gymnastique, la Ville de Lévis et se tient à la disposition des autorités policières.

Thierry Pellerin a commencé sa carrière au sein de ce club pour ensuite y être embauché comme entraîneur.

Soutien psychologique

Le développement, le bien-être et la sécurité des enfants qui nous sont confiés ont toujours été nos plus hautes priorités, ajoute le président par intérim, Bruno Martin.

Les membres du club qui souhaitent obtenir de l’aide peuvent communiquer, entre autres, avec l’organisme Sport’Aide.

De plus, Gymnamic encourage toute personne ayant des informations pertinentes à communiquer avec les autorités policières. Le Service de police de la Ville de Lévis a mentionné vendredi matin qu’il est possible qu’il y ait d’autres victimes présumées.

Vendredi, le club de gymnastique a décidé d’annuler les cours prévus à l’horaire, excepté le camp de jour, puisque la journée était déjà commencée lorsque l’information a été rendue publique.

Halte à l’obsession des résultats

En entrevue vendredi après-midi, le directeur général de l’organisme Sport’Aide a rappelé que le bien-être des jeunes sportifs et des athlètes prime avant tout.

Plan rapproché de Sylvain Croteau qui porte une chemise blanche et des lunettes. Il se trouve debout sur un trottoir, il fait soleil, c'est l'été.

Sylvain Croteau, directeur général de Sport’Aide, en entrevue vendredi après-midi à Québec.

Photo : Radio-Canada

Sylvain Croteau, sans commenter directement le cas de Thierry Pellerin, a indiqué que l’obsession des résultats dans le sport peut nuire au bien-être des sportifs.

On peut être obnubilé par le savoir-faire, mais l’important, c’est le savoir-être. Il n’y a pas de médaille et de trophée qui valent la santé et la sécurité de nos enfants. Il faut changer le focus de la performance et de la réussite, explique-t-il.

M. Croteau souligne que des organismes comme Sport’Aide ou encore le site sportbienetre.ca/ (Nouvelle fenêtre) servent à accompagner les jeunes qui pourraient avoir des questions ou qui ont besoin de se confier.

On doit accompagner les jeunes sportifs pour qu'ils soient capables de voir ce qui est acceptable ou non, ajoute-t-il.

Si vous détenez des informations en lien avec ce dossier, vous pouvez communiquer avec le Service de police de la Ville de Lévis au 418 832-2911. Une ligne confidentielle est également offerte au 418 835-5436 (TEL-LIEN).

Avec les informations de Marie-Pier Mercier et Pascal Poinlane

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Justice et faits divers