•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 morts dans l'écrasement d'un petit avion au sud-est d'Edmonton

Le shérif devant deux véhicules d'urgence.

Vendredi matin, un petit hydravion s'est écrasé dans un champ rural au sud d'Edmonton.

Photo : Radio-Canada / Craig Ryan

Trois personnes sont mortes après qu'un petit avion s'est écrasé vendredi en fin de matinée dans un champ à 22 kilomètres à l'est de l'aéroport international d'Edmonton. Il n'y a aucun survivant.

D'après un communiqué de la GRC, il s'agirait d'un hydravion.

Le Bureau de la sécurité des transports mènera une enquête sur la cause de l'accident. À l'heure actuelle, la GRC, avec l'aide du service d'incendie de New Sarepta, est sur les lieux en attendant l'arrivée du Bureau de la sécurité des transports.

Un témoin aurait entendu le moteur de l'avion de quatre places caler avant qu'il ne s'écrase à environ un kilomètre au nord de Rollyview Road, près de Range Road 232, selon le commissaire des incendies du comté de Leduc, Brad Gurmin. 

L'avion n'était pas en feu lorsque les services d'urgence sont arrivés, dit-il.

Le Bureau de la sécurité des transports a expliqué qu'une équipe d'enquêteurs avait été déployée sur les lieux de l'accident.

Selon Tom Steele, directeur des opérations à l'aéroport de Cooking Lake, l’avion aurait décollé de l'aéroport vers 10 h 30 avec à bord un instructeur de vol privé qui apprenait à une autre personne à utiliser les flotteurs sur un avion Murphy Moose. Il ne connaissait pas la troisième personne.

L'instructeur avait des milliers d'heures d'expérience.

Tom Steele, directeur des opérations à l'aéroport de Cooking Lake

Ce type avait trop de temps de vol pour que quelque chose de simple se soit produit, quelque chose de grave s'est produit dans cet avion, croit-il.

Tom Steele, qui dit connaître personnellement le pilote, explique que ce dernier avait environ 5 ans d'expérience et que c’était un homme du coin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Accidents et catastrophes