•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un adolescent de 14 ans accusé d'avoir tué une femme et blessé trois autres personnes

Des voitures de police entourent une station d'essence.

La scène de la fusillade mortelle sur la rue Salter.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Radio-Canada

Un garçon de 14 ans est accusé de meurtre au premier degré et de plusieurs autres chefs pour une série de fusillades qui ont blessé au moins quatre personnes. Aucune des victimes ne connaissait le suspect.

Rectificatif :

Le titre d'une version précédente du texte indiquait à tort que l'adolescent a tué une femme et a blessé trois autres personnes. Il est plutôt accusé dans cette affaire.

Je crois que c’est terrifiant et préoccupant pour beaucoup de Winnipégois, le fait qu'une telle violence a été commise par un individu aussi jeune. Je trouve cela choquant, a déclaré le porte-parole du Service de police de Winnipeg, Jay Murray, lors d’une conférence de presse vendredi.

La police allègue que le garçon est responsable d’une fusillade survenue mercredi à 3 h 15 sur l’avenue Flora.

Une femme de 27 ans est morte sur le coup. Son cousin, âgé de 18 ans, a aussi été touché par les balles. Il est hospitalisé dans un état stable.

La police croit que le suspect a aussi tiré sur un homme de 44 ans qui a été retrouvé sur rue Balmoral, près de l’avenue Cumberland, une heure avant le meurtre. L’homme a aussi été percuté par une voiture. Il est hospitalisé dans un état critique, mais stable, selon la police.

Le suspect est aussi accusé d’avoir blessé par balles un homme de 40 ans à La Fourche peu après minuit jeudi. La victime est hospitalisée dans un état stable. Un autre homme y a été poignardé, mais la police traite cela comme un incident séparé.

Le musée canadien des droits de la personne vu de l'extérieur en plan large, entouré d'espaces verts, avec des bâtiments du centre-ville de Winnipeg en arrière-plan.

L’incident s’est déroulé près de la grande affiche qui dit « Winnipeg » à La Fourche.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

Les enquêteurs ont découvert un quatrième incident qui n’avait pas été signalé à la police. Entre les deux fusillades de mercredi, l'adolescent a tiré sur une femme dans le secteur de la rue Isabel. La femme ainsi que l’homme qui l’accompagnait ont pu s’enfuir.

La police pense que le suspect a utilisé la même arme lors de tous les incidents.

Celui-ci a été arrêté jeudi après-midi dans le quartier North Kildonan. La police a trouvé l’arme qui a été utilisée dans les fusillades.

L'adolescent est accusé de meurtre au premier degré, de tentative de meurtre, de tentative de meurtre avec une arme à feu, de deux chefs de voies de fait graves, de deux chefs de voies de fait avec une arme, de possession d'une arme à feu contrairement à une ordonnance d'interdiction, de trois chefs de déchargement intentionnel d'une arme à feu et de défaut de se conformer à une peine.

L'adolescent n'était pas connu du Service de police de Winnipeg, mais il avait déjà eu des démêlés avec le système judiciaire. Il est toujours en détention.

Jay Murray en conférence de presse.

Le constable Jay Murray

Photo : Radio-Canada / Patrick Foucault

Jay Murray ne voulait pas se prononcer sur le mobile du suspect, mais il a suggéré que des accusations de meurtre au premier degré sont habituellement déposées en cas de meurtre prémédité.

Le policier ajoute qu’il est possible qu’il y ait d’autres incidents que la police ignore pour le moment. Il est possible qu’une arme à feu ait été braquée sur d’autres personnes à Winnipeg, a-t-il dit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Crimes et délits