•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les visites suspendues à l'Hôpital régional de Saint-Jérôme

Hôpital de Saint-Jérôme.

L'Hôpital régional de Saint-Jérôme autorise cependant les visites pour causes humanitaires.

Photo : Radio-Canada / Pierre Mainville

Radio-Canada

Une nouvelle éclosion de COVID-19 force l’Hôpital régional de Saint-Jérôme à suspendre les visites pour une période indéterminée.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides en a fait l’annonce, vendredi, en précisant que les visiteurs de causes humanitaires seront cependant admis sous certaines conditions :

  • Soins de fin de vie (un visiteur à la fois)
  • Soins palliatifs (un visiteur à la fois)
  • Unité des naissances (conjoint(e) de la mère)
  • Unité de pédiatrie (un parent par enfant)

Depuis le 7 juin dernier, 68 patients de l'établissement ont contracté la COVID-19. On ne recense cependant aucun nouveau cas depuis les 24 dernières heures.

Plus tôt, le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, avait expliqué que la légère augmentation du nombre de nouveaux cas, soit 89 annoncés vendredi par rapport à 60 ou 70 au cours des derniers jours, était liée à une éclosion dans les Laurentides.

C’est ce qu’on va faire au cours des prochaines semaines et mois. C’est que chaque fois qu’on va avoir des augmentations de chiffres, on va aller voir c’est où, ça correspond à quoi, et on va essayer d’étouffer l’éclosion pour ne pas que ça reprenne dans la communauté , a-t-il avancé.

Ailleurs dans les Laurentides, la résidence pour aînés le Manoir Boisé Gagnon, à Bois-des-Filion, a confirmé que 15 résidents y étaient atteints de la maladie. Tous les employés ont été testés et aucun n'a été déclaré positif.

Le premier cas avait été détecté lundi. Il s'agit d'un résident qui avait été hospitalisé et qui était retourné chez lui.

Avec des informations d'Ève Caron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !