•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Célébrer son mariage envers et contre tout... sur Zoom

Une centaine de convives étaient rassemblés sur Zoom pour assister au mariage de Marc-Antoine Bujold et Marie-Pascale Larocque.

Photo : Gracieuseté des mariés

Radio-Canada

Un couple de Bonaventure qui avait prévu se marier en grande pompe à l'église a plutôt scellé son union il y a deux semaines en petit comité... mais devant une centaine de convives rassemblés sur Zoom!

Marc-Antoine Bujold et Marie-Pascale Larocque avaient prévu de sceller leur union cet été, face à 200 invités. Mais la pandémie est venue perturber leurs plans.

Leur désir de s'unir officiellement et de partager leur bonheur devant parents et amis a toutefois été plus fort que les contraintes imposées par la COVID-19.

Face à un célébrant, un couple se marie.

Les deux mariés lors de la cérémonie

Photo : Gracieuseté des mariés

Un pied de nez à la COVID-19

Les deux mariés, qui étaient fiancés depuis deux ans, ont décidé de briser l'isolement et de partager ce moment rempli d'émotions avec leurs proches grave à l'application Zoom.

Le maire de Bonaventure a donc célébré le mariage en bordure de mer avec la famille rapprochée, et devant une centaine de convives réunis sur la plateforme de visioconférence.

On n’a pas attendu que tout soit parfait, mais on a créé nous-mêmes le moment de perfection, a raconté Marie-Pascale Larocque. On s'est adaptés, et on a fait un mariage dont on va se souvenir toute notre vie.

Le mariage sur Zoom ne remplace toutefois pas les embrassades et les célébrations : les mariés tiendront une grande réception l’année prochaine pour retrouver en chaire et en os leurs proches.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus