•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Ottawa, le port du masque deviendra obligatoire dans tous les lieux publics fermés

Le maire portant le masque, sur un terrain de soccer.

Le maire d'Ottawa appuiera la motion du conseiller Keith Egli pour obliger le port du masque dans les endroits publics intérieurs (archives).

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Ottawa fera désormais partie des municipalités de l'Ontario qui rendent le port du masque obligatoire dans les lieux publics intérieurs pour limiter la propagation de la COVID-19.

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a annoncé sur Twitter vendredi qu’il déposera, avec le conseiller Keith Egli, une motion pour créer un règlement rendant obligatoire le port du masque dans les endroits publics intérieurs lors de la rencontre du conseil municipal prévue pour le 15 juillet.

En entrevue à CBC, M. Egli explique qu’il s’agit d’un processus en deux étapes. D’abord, lundi, il va y avoir une annonce du Dr Etches [médecin-chef de Santé publique Ottawa] au cours de laquelle elle exigera le port du masque [...] à l’intérieur, dit-il. Le point de presse de Santé publique Ottawa aura lieu conjointement avec les quatre bureaux de santé de la région de Champlain. Puis, cette mesure permettrait à la Ville de mettre sur pied un arrêt plus détaillé qui devrait être déposé à la prochaine séance du conseil municipal.

À la suite de discussions avec la communauté d'affaires, MM. Watson et Egli ont conclu que ses membres seraient en faveur de la mise en place d’un règlement à l'intérieur des espaces publics, car cela ferait en sorte que les règles soient les mêmes pour tous, peut-on lire dans la déclaration.

En plus de limiter la propagation de la COVID-19, le port du masque serait favorable à l’économie locale et à la survie des petites entreprises.

Nous sommes convaincus que les bienfaits associés au port généralisé du masque en tissu favorisent un passage plus harmonieux à la phase 3 [du plan de déconfinement ontarien]

Le maire Jim Watson et le conseiller Keith Egli

Le maire et le conseiller expliquent que la Ville a entamé des discussions avec des partenaires municipaux, des bureaux de santé avoisinants et des membres de la communauté des affaires pour examiner toutes les possibilités d’instaurer un règlement municipal pour obliger la population à porter le masque.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Il est toutefois précisé que certaines personnes pourraient être exemptées, comme les enfants âgés de moins de deux ans ou encore les personnes ayant certains problèmes de santé.

Confusion autour du port du masque

De son côté, Santé publique Ottawa (SPO) se dit désolé de la confusion qu’ont pu causer ses différentes déclarations au sujet du port du masque depuis le début de la pandémie.

Il peut sembler qu’en mars et avril nous avons dit que les masques n’étaient pas nécessaires, puis en mai et juin nous avons dit qu’ils l’étaient, et maintenant nous disons qu’ils seront bientôt obligatoires, peut-on lire dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux.

SPO dit se baser sur des données probantes pour chaque changement.

Les nouvelles données dont elle dispose montrent que le port de masques en tissu dans les espaces publics intérieurs est une mesure nécessaire pour contribuer à la sécurité de notre communauté, d’autant plus que nous recommençons tous à nous rassembler.

La santé publique admet que cette transition ne sera pas facile pour la communauté.

Des fois, la distance n’est pas possible et le masque est possible

En entrevue à Radio-Canada, l’épidémiologiste et chargée de cours Nimâ Machouf recommande aussi le port du masque dans les lieux fermés.

On sait maintenant qu’à l’intérieur, donc dans des endroits fermés, on a 18 fois plus de chance d’attraper la COVID que dans des endroits ouverts, à l’extérieur, a-t-elle expliqué.

Et d'ajouter : Le masque est la barrière qui est la plus facilement applicable avec la distance.

Réouverture de certaines installations et services à Ottawa

Dès le 6 juillet, la Ville d’Ottawa procédera à la réouverture des centres du service à la clientèle à l’hôtel de ville d’Ottawa et à la Place-Ben-Franklin, sur rendez-vous seulement. Ils pourront être fixés en ligne dès vendredi.

Ce plan de réouverture progressif donne la priorité à des programmes et services qui font la promotion d’une reprise sûre et stratégique de l’économie d’Ottawa, explique la Ville dans un communiqué.

Elle indique aussi que son plan est aligné sur lignes directrices de Santé publique Ottawa (SPO) et sur le plan du gouvernement de l’Ontario.

Les comptoirs pour les services de permis de mariage, du Commissaire à l’assermentation, des produits d’OC Transpo et des demandes d’accès à l’information font partie de la liste.

Les permis de stationnement sur rue devront être achetés en ligne sur le site web de la Ville.

La façade en verre, avec le logo de la Ville, est prise en contre-plongée.

La façade de l'hôtel de ville d'Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada

Toujours à l’hôtel de ville et à la Place-Ben-Franklin, le comptoir des Services du Code du bâtiment sera ouvert sur rendez-vous. Une partie des services continuera d’être offerte en ligne, indique la Ville dans un communiqué.

La population peut aussi prendre rendez-vous dans un centre du service à la clientèle en ce qui concerne les questions d’aménagement.

La Ville rouvrira aussi les 10 centres municipaux de garde d’enfants à compter du 6 juillet. La clinique vétérinaire de stérilisation sera également ouverte sur rendez-vous. Ceux qui ont été annulés seront replanifiés.

Avec les informations de Roxane Léouzon et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Affaires municipales