•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sculptures de Victor Cicansky sont de retour au Musée d’art de Charlottetown

Une sculpture d'un poirier.

La sculpture « Poirier en bonsaï » a été créée en 1990 par l'artiste Victor Cicansky. Cette pièce est en exposition au Musée d'art, à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

L’exposition Victor Cicansky : l’univers d’un jardinier accueille de nouveau des visiteurs au Musée d’art du Centre des arts de la Confédération, à l’Île-du-Prince-Édouard.

La présentation des oeuvres avait été interrompue en raison de la crise sanitaire, en mars dernier.

Les œuvres resteront exposées tout l’été.

Le Centre des arts de la Confédération, à Charlottetown, a fermé ses portes le 17 mars, à la suite de l’éclosion de la pandémie de COVID-19 au Canada.

Le Musée d’art a repris ses activités le 16 juin.

L'entrée d'un bâtiment. Sur la façade, il est écrit Box office. Dans un panneau électronique, il est écrit Take care of each other.

Le Centre des arts de la confédération de Charlottetown est resté fermé durant environ trois mois, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo :  CBC / Shane Ross

Victor Cicansky : un passionné de jardinage

L’exposition dresse un portrait de l’œuvre du sculpteur Victor Cicansky, originaire de la Saskatchewan.

Plus de 100 œuvres en céramique et en bronze mettent en évidence l’intérêt de l’artiste pour l’écologie urbaine et l’environnement.

Dans ses sculptures, Victor Cicansky reproduit les formes de légumes, de branches d’arbre et d’autres éléments de la nature, tout en donnant une touche humoristique aux pièces.

La sculpture d'un couple. Leurs corps prennent la forme d'un fauteuil, où se trouvent plusieurs légumes.

L'oeuvre « Parlant jardin », de Victor Cicansky. La pièce a été créée en 1987.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

La plupart des œuvres de l’exposition datent des années 1980.

Des sculptures plus anciennes de Cicansky montrent l’évolution de l’œuvre de l’artiste au fil des années.

Deux pots avec des couvercles.

La sculpture « Bocals avec couvercles », de Victor Cicansky, date de 1967. Le visuel sobre de cette pièce s'oppose au style surréaliste et coloré de ses œuvres récentes.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Après avoir quitté l’école à l’âge de 16 ans, Victor Cicansky s’est consacré à la création artistique.

Son intérêt pour l’artisanat et la décoration s'observe dans certaines des pièces exposées.

Une sculpture d’une salle de bain. À l'intérieur, il y a une femme en bronze qui se baigne dans une baignoire. Les murs de la salle de bain sont ornés de graffitis.

La sculpture « La femme de Moose Jaw », de Victor Cicansky, créée en 1974, est exposée au Musée d'art du Centre des arts de la Confédération, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Le Musée d’art du Centre des arts de la Confédération de Charlottetown est ouvert du mardi au samedi, de 10 h à 17 h durant l’été.

L’entrée se fait en échange d'un don.

La capacité du Musée d’art reste limitée à 15 personnes, compte tenu des consignes de distanciation des autorités de santé publique de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Sculpture