•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Frustrant et décevant » : le secteur touristique en Saskatchewan insatisfait d'Ottawa

Coup d'oeil sur la route longeant le lac Last Mountain, près de Craven, en Saskatchewan.

L'industrie touristique en Saskatchewan est insatisfaite de l'aide reçue par Ottawa pour surmonter les effets de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Émilie Dessureault-Paquette

Radio-Canada

Des travailleurs de l’industrie touristique se rangent derrière le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, et son ministre du Tourisme, Gene Makowsky, en affirmant que l’aide d’Ottawa à ce secteur d’activité est inéquitable entre les provinces du Canada.

Le président-directeur général de l’Association des hôteliers de la Saskatchewan, Jim Bence, affirme que la situation est frustrante et qu’il est possible que la disparité dans le financement du fédéral aux provinces aura des répercussions énormes sur l’industrie touristique, qui a été durement touchée par la pandémie.

Je pense que [le financement d’Ottawa] nous désavantage, car les autres provinces reçoivent beaucoup plus que nous, dit Jim Bence.

Une grande partie de la réponse se trouve dans la réponse à la question : "Où se trouve la majorité des personnes qui soutiendront le gouvernement par la suite?", ajoute Jim Bence. [...] Ce genre de choses se produit sans arrêt, que ce soit pour le tourisme ou d’autres catégories de l’économie. [...] C’est frustrant. C’est décevant, vraiment.

Le gouvernement de la Saskatchewan n’avait pas caché son mécontentement sur le même sujet la semaine dernière, qualifiant l’aide allouée à l’industrie touristique du Québec et à celle des provinces de l’Atlantique de scandaleuse dans une lettre destinée à la ministre fédérale du Développement économique, Mélanie Joly. 

Selon Gene Makowsky, le secteur touristique en Saskatchewan n’a reçu qu’un coup de pouce de 1,5 million de dollars d’Ottawa, alors que les provinces de l’est du pays ont obtenu récemment une enveloppe de 46 millions de dollars.

Dans un courriel, le secrétaire parlementaire pour Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO), Terry Duguid, avait affirmé que les entreprises touristiques en Saskatchewan avaient droit à de nombreux programmes fédéraux pour les aider à traverser la période d’incertitude.

Il précisait également qu’Ottawa travaillait avec les entreprises, les élus municipaux et les ministres de différentes provinces pour connaître leurs préoccupations en organisant, par exemple, des conférences téléphoniques et virtuelles.

Selon Ron Mamer, qui est membre du comité touristique de Coronach, dans le sud de la Saskatchewan, la décision d’Ottawa d’accorder une aide si mince au secteur touristique de la province est démoralisante pour beaucoup de petites municipalités.

Je comprends qu’il y a du tourisme au Québec et dans les provinces de l’Atlantique, mais [...] c’est l’une de nos grandes industries [en Saskatchewan], dit Ron Mamer.

Le président-directeur général et propriétaire du festival annuel de musique électronique Bass in the Bush, Jon Farber, admet que n’importe quel montant supplémentaire d’Ottawa à l’industrie touristique aiderait des manifestations comme la sienne à survivre à la pandémie.

Le festival, qui se déroule près de Porcupine Plain, à environ 240 kilomètres à l’est de Saskatoon, a été reporté pour une durée indéterminée en raison de la COVID-19.

C’est déjà assez difficile, car le climat et l’environnement ne sont pas favorables à l’industrie touristique. Avec la COVID-19 et tout le reste, perdre des revenus après avoir investi des fonds tout au long de l’année pour se préparer, c’est inquiétant, note Jon Farber.

Avec les informations de Julia Peterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Tourisme