•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Vélotourisme : la Route verte fête ses 25 ans

Montréal Ce soir, 19 juin 1995

Radio-Canada

La Route verte sillonne le Québec dans sa quasi-totalité pour le plus grand plaisir des cyclistes qui souhaitent découvrir la Belle Province sur deux roues. Depuis un peu plus de 25 ans, Radio-Canada suit le développement de cet itinéraire établi par Vélo-Québec et le ministère des Transports.

Le rêve de Vélo-Québec devient une réalité

C’est lors du Montréal Ce soir du 19 juin 1995 que l’animateur Simon Durivage annonce pour la première fois cette idée de Route verte. Un ambitieux projet de l’organisme Vélo-Québec qui souhaite relier au départ 200 municipalités du Québec par 2400 km de voies cyclables.

Le journaliste Gilles Sirois nous présente la Route verte dans son reportage.

De la Gaspésie au Témiscamingue, la Route verte empruntera des pistes déjà existantes, de nouvelles pistes sur la chaussée existante, ou encore les accotements ou même de vieilles emprises ferroviaires. Un vieux rêve de Vélo-Québec qu’entérine aujourd’hui le gouvernement du Québec.

Gilles Sirois, journaliste

Le coût total est estimé à quelque 70 millions de dollars sur 10 ans.

C’est finalement 12 ans plus tard que la Route verte est officiellement inaugurée. La journaliste Caroline Morin présente ce moment au Téléjournal du 10 août 2007.

C’est au domaine de Maizerets à Québec que la ministre des Transports de l’époque, Julie Boulet, coupe le ruban.

Le Téléjournal de Montréal, 10 août 2007

Je pense qu’on doit tous se réjouir. Les provinces, nos voisines et les États américains nous regardent et nous envient. C’est un très beau réseau, une très belle réalisation.

Julie Boulet ministre des Transports en 2007

Les commentaires sont également très positifs de la part des cyclistes, qui sont enchantés par l’initiative.

Face au succès de la Route verte, le directeur général de Vélo-Québec, Jean-François Pronovost, voit encore plus grand qu’en 1995, lors de la première annonce. L’investissement démarré il y a 12 ans se chiffre en 2007 à 92 millions de dollars.

C’est le plus long itinéraire continu en Amérique du Nord qui, à terme, aura plus de 4300 kilomètres.

Jean-François Pronovost, directeur général de Vélo-Québec

Une reconnaissance internationale

Le 3 avril 2008 à C’est ça la vie, l’animatrice Elaine Ayotte s’entretient avec Jean-François Pronovost.

Un an après son inauguration officielle, la Route verte obtient une importante reconnaissance internationale. Le populaire magazine National Geographic la place en tête de liste des périples à vélo à réaliser au cours d’une vie.

C’est ça la vie, 3 avril 2008

Le directeur de Vélo-Québec est ravi que le Québec se positionne enfin comme une destination possible pour des vacances à vélo.

Jean-François Pronovost explique que lorsqu’il parcourt la Route verte, le cycliste a accès à toutes les saveurs du Québec, à toute la cuisine régionale. La Route verte est habitée comme une place publique. C’est ce qui, à son avis, a séduit l’équipe du National Geographic.

Améliorer la sécurité de certains tronçons et voir encore plus grand

Tout au long du parcours, le vélotouriste retrouve gîtes, hôtels et campings avec la certification Bienvenue cyclistes.

Avec la Route verte, il est possible de faire le tour du Lac-Saint-Jean ou encore de parcourir les Laurentides en famille. Par ailleurs, certains tronçons de la route sont destinés à des cyclistes plus aguerris. C’est le cas par exemple dans l’Est-du-Québec.

Téléjournal Est du Québec, 21 juillet 2014

Il faut être expérimenté pour faire le tour du bas Saint-Laurent et de la péninsule gaspésienne sur la Route verte, nous dit la journaliste Isabelle Damphousse dans son reportage du 21 juillet 2014 présenté au Téléjournal.

La plupart du temps, la Route verte, c’est la voie d’accotement de la route 132. Des familles peuvent toutefois circuler de façon sécuritaire à vélo en empruntant certains sentiers.

En Gaspésie, l’industrie touristique a développé un guide complémentaire à la Route verte qui permet aux visiteurs à vélo de circuler plus loin dans les terres.

Pour les 25 ans de la Route verte, Vélo-Québec a développé un nouveau site Internet qui permet aux cyclistes de préparer leurs itinéraires avant d’emprunter la route.

Le site offre également des suggestions d’escapades. Un guide papier contenant 170 cartes détaillées est également disponible.

Le plus vaste itinéraire cyclable en Amérique du Nord dépasse aujourd’hui les 5300 km.

La Route verte traverse désormais 18 régions, 382 municipalités et sept parcs nationaux.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Archives

Art de vivre