•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Regina signale cinq décès causés par des surdoses en 24 heures

Une voiture de police de Regina stationnée devant l'Assemblée législative.

Selon le Service de police de Regina, cinq personnes sont mortes d'une surdose depuis la fête du Canada.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Regina rapporte six surdoses depuis mercredi, dont cinq mortelles. Pour l’instant, les autorités policières ne sont pas en mesure de confirmer si ces décès sont liés aux opioïdes.

Selon la police de Regina, le nombre de surdoses, mortelles ou non, a augmenté considérablement en 2020 par rapport aux années précédentes.

Depuis le début de l’année, les policiers et les services d’urgence ont dû intervenir dans 450 cas de surdose dans la capitale provinciale. Au cours de la même période, la police a administré de la naloxone à 35 reprises.

La police signale 23 morts causées par les drogues depuis le début de l’année. Près d’une vingtaine d’autres décès seraient eux aussi attribuables aux drogues, mais font encore l’objets d’enquêtes.

Les autorités rappellent aux personnes aux prises avec une dépendance aux drogues qu’il existe de l’aide médicale et des organismes de soutien dans la province.

Elles demandent aussi au public de surveiller les signes de surdose dans son entourage et de contacter le 911 en cas d’urgence.

La loi du bon samaritain sur les surdoses de drogues protège ceux et celles qui contactent les services d’urgence en cas de surdose ou qui sont témoins d’une surdose contre toute accusation de possession de drogues.

Les signes d'une surdose d'opiacés peuvent être les suivants :

  • Difficulté à marcher ou à parler

  • Lèvres ou ongles bleus

  • Pupilles très petites

  • Peau froide et moite

  • Étourdissements et confusion

  • Somnolence extrême

  • Bruits d'étouffement, de gargouillement ou de ronflement

  • Respiration lente, faible ou inexistante

  • Incapacité à se réveiller, même lorsqu'on est secoué

Les autorités demandent à toute personne qui est en surdose ou qui est témoin d’une surdose de téléphoner au service de police de Regina, au 306 777-6500, ou d'appeler anonymement Échec au crime, au 1 800 222-8477.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Drogues et stupéfiants