•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trouver la liberté sur l'île Bonaventure... tout en respectant les règles sanitaires

Plusieurs centaines de visiteurs faisaient la file à L'Anse-à-Beaufils pour gagner l'Île Bonaventure.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les visiteurs de l'île Bonaventure et du rocher Percé doivent aussi composer avec les règles de distanciation sociale et, à bord du bateau, le port du masque est obligatoire.

Plusieurs centaines de visiteurs faisaient la file, mercredi, à L’Anse-à-Beaufils pour gagner le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé.

La distance de deux mètres semblait difficile à faire respecter, mais à bord des bateaux, la règle est claire et le port du masque est obligatoire.

La consigne, c’est de garder son masque jusqu’à la zone d’accueil sur l’île Bonaventure et après vous pouvez circuler en toute liberté, explique le directeur du parc, Rémi Plourde.

Car la distanciation sociale est impossible à faire respecter à bord des navires qui peuvent accueillir une centaine de personnes à la fois.

La popularité du site du rocher Percé et de l’île Bonaventure ne démord pas et la plupart des visiteurs sont des Québécois, dont des Montréalais qui désertent la grande ville en ces temps de pandémie.

On sent vraiment cette carence que les Québécois ont eue, cet engouement pour aller dans leur milieu naturel, croit M. Plourde. Les parcs nationaux du Québec, les 24 parcs procurent ce sentiment de bonheur, ajoute-t-il.

L’an dernier, la saison touristique à l’île Bonaventure avait été une année record avec 65 000 visiteurs.

Selon un reportage de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé publique