•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes de BBQ s’enflamment

Le reportage de Marie Maude Pontbriand

Photo : iStock

Radio-Canada

Avec le confinement, les Québécois n’ont eu d’autre choix que de rester à la maison. Alors que les activités reprennent, les projets de rénovation demeurent nombreux, mais les passions, comme le barbecue, elles aussi. La viande et les légumes grillés ont la cote en cet été de pandémie.

Les ventes ont augmenté de plus de 30 % chez BBQ Québec dans la capitale. On est en forte croissance depuis cinq ans, mais là, c’est une marche de plus, indique le président et fondateur Max Lavoie.

Même son de cloche du côté de la chaîne Club Piscine, qui signale aussi avoir observé une hausse de 30 % des ventes cet été en comparaison avec l’an dernier.

Max Lavoie explique que ça occasionne bien des défis comme la fermeture des usines, durant plusieurs semaines, qui a entraîné des retards d'approvisionnement.

Un BBQ ouvert, avec un tableau blanc à l'intérieur sur lequel on peut lire les BBQ encore disponibles et les nombreux qui ne le sont pas.

Plusieurs modèles ne sont plus disponibles pour le moment.

Photo : Radio-Canada

Malheureusement, la plupart des manufacturiers ont dû fermer leurs usines, donc oui, on avait beaucoup de stock, mais à un moment donné l'élastique étire, puis notre stock qu'on était supposé écouler jusqu'en juillet a été écoulé en mai, illustre-t-il.

Comme la satisfaction des clients est une des priorités du commerce, le président a revu toute la gestion de son entrepôt et de ses livraisons. Il tente d’offrir d’autres modèles aux clients lorsque certains sont en rupture de stock.

On a un modèle qui s’est bien vendu, au prix de 899 $, assez gros, normalement, deux à quatre semaines, il est chez le client, mais là, parfois, il faut attendre deux mois.

Max Lavoie souligne que pour ce modèle en particulier, il est difficile de proposer d’autres options. Il faut changer de gamme, pour la même grosseur et donc aller dans le plus cher.

Changer la gestion des livraisons

BBQ Québec a sa propre équipe de livreurs pour livrer les appareils au domicile des clients. Nos livreurs, ils sont des passionnés de barbecues. Ils arrivent, quand c’est pas la COVID, et ils peuvent l’installer et donner des trucs, maintenant, c’est différent.

L’homme d’affaires doit se tourner vers les Postes Canada et Dicom de ce monde pour pallier la charge élevée de livraison dans son entrepôt.

Un barbecue vu de côté, dans un magasin, avec d'autres barbecues autour.

Les barbecues sont très populaires cet été.

Photo : Radio-Canada

Il peut arriver que pour cette raison, on vende à perte, mais pour nous c’est tellement important la satisfaction du client, soutient Max Lavoie.

Un des commis d’entrepôt de l’équipe, Steven Hogg, ajoute qu’il peut quand même arriver que le produit soit livré rapidement.

Dans ce temps-là, on a des clients qui nous disent qu’on fait leur journée, qu’ils sont surpris de voir que ça arrive si vite, dit-il.

Lors des grosses journées, il peut livrer une vingtaine de barbecues.

Mais pour respecter les consignes de santé publique, cet été, Steven Hogg ne peut assembler ou installer le produit comme avant.

On leur donne quelques infos quand même, on dépose le BBQ à un bon endroit, mais on ne va plus sur les terrasses.

Max Lavoie avec une casquette noire, sur la casquette on voit une flamme orange. Il porte une chemise noir avec le logo BBQ Québec brodé à sa gauche.

Max Lavoie est le président et fondateur de BBQ Québec.

Photo : Radio-Canada

Le président Max Lavoie conclut qu'avec la pandémie, son équipe a travaillé très fort pour s'ajuster.

Avec la collaboration de Marie Maude Pontbriand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Commerce