•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mise en place de la bulle atlantique : les préparatifs au pont de la Confédération

Les autorités ne sont pas en mesure d'estimer le nombre de voyageurs qui se présenteront au pont.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Radio-Canada

Avec la mise en place de la bulle atlantique dès jeudi soir à minuit, le pont de la Confédération, entre l'Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick, a subi une métamorphose. Des employés du pont ont travaillé de pair avec des employés du gouvernement afin que tout soit prêt pour l’arrivée des touristes.

Au total, une quarantaine d'agents provinciaux seront sur place pour accueillir les visiteurs qui pourront être reçus à cinq postes de triage le 3 juillet. En cas de congestion, les responsables du pont de la Confédération pourront même aménager une sixième ligne de contrôle via le village de Borden-Carleton.

Dans le pire des cas, le pont pourrait être fermé temporairement, afin de réguler le trafic et d'éviter l'accumulation de véhicules sur la structure.

Deux hommes en veste orange et casque de construction posent une pancarte qui dit « Lane 1 Voie ».

Les préparatifs près du pont de la Confédération, le 2 juillet 2020 à l'Île-du-Prince-Édouard

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Les autorités demandent toutefois au public de faire preuve de patience et de compréhension, puisqu’elles ne sont pas en mesure de prédire combien de gens exactement se présenteront au nouveau point de contrôle ni à quel moment.

Tout ce que l'on sait, nous, c'est que nous sommes prêts. Avec le personnel, on a essayé d'envisager le plus possible ce qu'il peut arriver et de s'assurer que les gens sont sécuritaires, déclare Michel Lechasseur, directeur de Strait Crossing, la compagnie administratrice du pont reliant l’Île-du-Prince-Édouard au Nouveau-Brunswick.

Même son de cloche du côté de la Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard.

On ne sait pas exactement le nombre de voitures, alors on demande la patience, mais ils s'organisent très bien et j'espère que tout va se dérouler comme il le faut, affirme-t-elle.

Ce qui prendra plus de temps qu’à l’habitude, ce sera la vérification des autorisations de voyage diverses et des cartes d’identité de tous les voyageurs qui voudront entrer dans la province.

De petits chapiteaux blancs et des cônes orange sur la chaussée.

Les préparatifs avant l'entrée en vigueur de la bulle atlantique, le 2 juillet 2020 à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

La Dre Morrisson précise que les automobilistes qui n’auront pas rempli le formulaire d’autodéclaration de voyage pourront se retirer de la file pour le remplir sur place. Elle conseille toutefois aux gens de le remplir préalablement.

En plus d'une copie imprimée du formulaire (Nouvelle fenêtre) rempli, puis soumis sur le site du gouvernement, les résidents de l'Atlantique qui voudront entrer à l'Île-du-Prince-Édouard devront avoir une pièce d'identité avec photo émise par le gouvernement ainsi qu'une copie papier comprenant le numéro d'identification de la preuve de soumission en ligne du formulaire. Plus de détails sont offerts sur le site du gouvernement de la province (Nouvelle fenêtre).

D'après le reportage de Julien Lecacheur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Santé publique