•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford souhaite régler la situation dans les exploitations agricoles de l’Ontario

Doug Ford en conférence de presse.

Le gouvernement Ford souhaite réaliser plus de tests de dépistage dans les grandes fermes ontariennes.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le premier ministre Doug Ford affirme que les travailleurs agricoles migrants se « cachent » pour éviter les tests de COVID-19 en cours à Windsor-Essex, une région aux prises avec des éclosions dans les exploitations agricoles.

Lors de son point de presse quotidien, jeudi, M. Ford a affirmé que les tests dans les fermes sont entravés par un manque de coopération de la part des travailleurs.

Le premier ministre les a exhortés à se faire tester tout en réitérant sa volonté de protéger les travailleurs saisonniers dans les exploitations agricoles ontariennes.

Depuis le début de la pandémie, trois travailleurs migrants sont morts du coronavirus en Ontario.

C'est un véritable défi pour tous.

Une citation de :Doug Ford, premier ministre de l’Ontario

Bien qu’il dit comprendre les craintes des travailleurs agricoles migrants à l’égard du système, Doug Ford souhaite se faire rassurant. Nous voulons vous protéger, précise-t-il. Il n'y a aucune raison de vous cacher.

Selon le premier ministre ontarien, certains fermiers sont également réticents à l'idée de collaborer avec les professionnels de la santé puisqu'ils craignent de devoir fermer leur exploitation agricole en cas d’éclosion.

Le groupe Justice for Migrant Workers a en effet demandé, plus tôt cette semaine, l’arrêt des activités du secteur de l'agriculture dans la province afin de minimiser les risques de transmission de la COVID-19.

Doug Ford estime toutefois important de faire la part des choses. Il faut essayer de se mettre à la place des fermiers, explique-t-il. C’est une situation difficile.

Le premier ministre Ford appelle à une plus grande coopération de la part de tous les acteurs du secteur agricole en Ontario.

Il affirme notamment être en relation étroite avec les municipalités et le bureau de santé publique de Windsor-Essex afin de surveiller l’évolution de la situation.

Le bureau de santé de Windsor-Essex a par ailleurs ordonné un arrêt de travail à une ferme locale, mercredi, après que 191 travailleurs eurent été déclarés positifs au virus au cours de la fin de semaine.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !