•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan investira 4 G$ pour un projet d’irrigation au lac Diefenbaker

Les pêcheurs au bord d'un lac.

Selon les premières estimations, le projet devrait augmenter de 40 à 80 milliards de dollars le produit intérieur brut de la province au cours des 50 prochaines années (archives).

Photo : Radio-Canada / Marie-Michelle Lauzon

Radio-Canada

La Saskatchewan annonce un investissement de 4 milliards de dollars pour un projet d’irrigation au lac Diefenbaker. Le premier ministre, Scott Moe, a indiqué, jeudi, que la phase initiale du projet commence dès maintenant et que la province déploie 22,5 millions de dollars pour les travaux préliminaires.

Selon le premier ministre, le projet doublera la surface des terres irrigables de la province, tout en créant 2500 emplois par année pour la durée de la construction, soit les 10 prochaines années.

Ce projet générationnel verra la vision de l’ancien premier ministre canadien John Diefenbaker se réaliser au cours de la prochaine décennie, a déclaré Scott Moe. En doublant la quantité de terres irrigables dans notre province, ce projet constitue une étape importante dans la réalisation des objectifs que nous nous sommes fixés dans le plan de croissance 2020-2030.

Selon les premières estimations de la province, le projet du lac Diefenbaker devrait augmenter de 40 à 80 milliards de dollars le produit intérieur brut de la Saskatchewan au cours des 50 prochaines années.

Qu'il s'agisse de diversifier la production agricole, de profiter aux économies locales et d'accroître notre sécurité alimentaire à long terme, les possibilités accrues qu’offre ce projet d’irrigation soutiendront une économie rentable et durable, a indiqué le ministre de l'Agriculture, David Marit.

Un projet en trois phases

La première phase du projet, estimée à 500 millions de dollars, vise à rénover et à agrandir le système de canaux d’irrigation Westside. Ces travaux permettront d'augmenter la superficie des terres irrigables de 32 374 hectares dans la région, selon le premier ministre.

Les phases 2 et 3 du projet devraient coûter environ 3,5 milliards de dollars.

La phase 2 viendra ajouter 105 000 hectares supplémentaires de terres irrigables aux canaux Westside. Une fois terminé, cet agrandissement offrira des terres irrigables aux régions de Macrorie, de Milden, de Zealandia et, plus au nord, de Delisle et d'Asquith.

Quant à la troisième phase du projet, elle verra la construction de canaux d'irrigation dans la région de Qu'Appelle South. D’après la province, elle devrait ajouter environ 48 500 hectares de terres irrigables. Partant du lac Diefenbaker et se dirigeant vers le sud, cette phase sera construite près des municipalités de Tugaske, d'Eyebrow, de Marquis et jusqu’au lac Buffalo Pound.

Elle fournira une source d'eau sûre au corridor entre Moose Jaw et Regina, ainsi que dans le sud de la Saskatchewan. Elle agira aussi comme catalyseur pour une expansion industrielle importante dans les années à venir, indique la province dans un communiqué.

L'analyse préliminaire de la qualité des sols de la zone de la phase 3 devrait également commencer cette année, précise la province.

Avec les informations de Jean-Baptiste Demouy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Infrastructures