•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des activités ambulatoires au CISSS de l’Outaouais

68920aecd1094415bc939143f1a8097a

Les offres des services de chirurgie, d’endoscopie, de cancérologie et d’imagerie médicale seront augmentées.

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a annoncé, jeudi, la reprise graduelle des activités ambulatoires dans ses hôpitaux. Les offres des services de chirurgie, d’endoscopie, de cancérologie et d’imagerie médicale seront augmentées.

Il en sera de même notamment pour les consultations médicales externes, l’orthopédie, la physiothérapie, l’audiologie, la pédiatrie et le centre d’expertise en maladies chroniques, a précisé le CISSS dans un communiqué.

Nous encourageons la population à aller à ses rendez-vous et à faire ses suivis auprès de nos professionnels de la santé , peut-on y lire. Des mesures d’hygiène et de sécurité basées sur les directives de la santé publique ont été mises en place.

Parmi celles-ci, notons la révision de l’aménagement des salles d’attente, d’examen et de thérapie, ainsi que la mise en place de corridors de sécurité et d’ascenseurs dédiés permettant d’éliminer le contact entre les usagers porteurs ou à risque de COVID-19 et les autres usagers.

Un nettoyage accru des locaux et du matériel sera également effectué après la visite de chaque usager. Des aides de service seront présentes dans les grandes salles d’attente des hôpitaux de Hull et de Gatineau, ainsi que dans les secteurs ayant une clientèle plus vulnérable.

L'adaptation pour la réouverture est cependant plus difficile en ce qui a trait au personnel, a souligné vendredi aux Matins d'ici Julie McMartin, adjointe à la direction, volet performance et amélioration continue à la direction des soins infirmiers au CISSS de l'Outaouais.

L’objectif ministériel, c’est de répondre 70 % [des besoins en personnel] pour l’été, donc ça nous donne une petite marge de manœuvre, a-t-elle expliqué. Il y a des secteurs qui dépassent le 70 %, il y en a d’autres où c’est un peu plus difficile, a-t-elle également précisé en ajoutant que la quasi-totalité du personnel devrait être en poste cet automne.

Certaines consultations s’effectueront toujours à distance, et les rendez-vous en présentiel devront être déterminés par le médecin ou le professionnel, tout dépendant de la clinique. Les personnes désirant une consultation devront aussi répondre à un questionnaire de dépistage.

De l’accompagnement sera offert pour les personnes plus à risque ou porteuses de la COVID-19, afin d’assurer le respect des règles de la santé publique pendant leur visite à l’hôpital.

Par ailleurs, les visites dans les hôpitaux ont repris en début de semaine, sous certaines conditions. Un questionnaire d’évaluation doit être rempli par les visiteurs, ce qui permet au CISSS de savoir s’ils ont des symptômes de la COVID-19.

Les visites dans les unités de soins intensifs et de soins coronariens de l’Hôpital de Hull ne sont toutefois pas permises, puisque leurs patients font partie des personnes plus à risque.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé publique