•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Français dirigera les Aces d’Ottawa

Laurent Frayssinous pendant un match de rugby.

Laurent Frayssinous a dirigé les Dragons Catalans de 2013 à 2017.

Photo : Dragons Catalans

Les Aces d’Ottawa ont trouvé leur premier entraîneur. Laurent Frayssinous dirigera la formation, qui a prévu faire ses débuts dans la Rugby Football League (RFL) en 2021 à la Place TD.

Le Français a représenté son pays 31 fois sur la scène internationale et a vécu l’entrée des Dragons Catalans dans la Super League en tant que joueur, avant d’y devenir adjoint. À 35 ans, il a été nommé entraîneur-chef du club; c'est le plus jeune à obtenir ce poste dans l’histoire du circuit.

Comme les Aces aspirent un jour à accéder à cette prestigieuse ligue, l’expérience de Frayssinous a été vue comme un atout pour son embauche. Il l’a vécu de tous les angles, donc oui, c’était un facteur décisif pour nous, a expliqué Eric Perez, le président de l’équipe ottavienne, en conférence de presse virtuelle jeudi avant-midi.

Je suis honoré de ma signature avec les Aces. Je suis très excité de commencer le travail le plus tôt possible, a mentionné Frayssinous d’entrée de jeu, en admettant que la présence francophone à Ottawa ait contribué à augmenter son intérêt pour ce nouveau poste.

L’homme de 43 ans aura la lourde tâche d’assembler la formation et de convaincre les joueurs de traverser l’Atlantique pour s’installer dans la capitale canadienne, tout en jouant dans un circuit basé en Angleterre.

On sait déjà, par pas mal de connexions, que beaucoup de joueurs sont intéressés par le projet, donc on va pouvoir choisir ceux qui vont venir et les bonnes personnes qui vont représenter le club, a poursuivi l’homme de rugby.

La culture d’équipe avant tout

Ces bonnes personnes sont revenues dans son discours à de nombreuses reprises parce que Frayssinous dit miser d’abord et avant tout sur l'esprit d’équipe pour obtenir de bons résultats sur le terrain.

Au cours de son expérience avec les Dragons, Frayssinous a côtoyé des joueurs qui y étaient, selon lui, pour les mauvaises raisons que ce soit pour être au bord de la mer Méditerranée ou pour sortir en boîte.

Les meilleurs joueurs ne donnent pas toujours la meilleure équipe s’ils ne sont pas de bonnes personnes.

Laurent Frayssinous, premier entraîneur-chef des Aces d'Ottawa.

Le nouvel entraîneur des Aces est prêt à prendre le temps nécessaire pour trouver ces perles rares. Il espère aussi pouvoir mettre sous contrat un maximum de joueurs canadiens. L’équipe a d’ailleurs l’intention de tenir plusieurs camps pour découvrir le talent local.

Frayssinous compte aussi se montrer patient quant à la progression du club. Si l’objectif clair est de permettre aux Aces d’accéder un jour à la Super League, pas question de sauter des étapes. Les dirigeants veulent être capables de présenter une opposition solide pour rester à long terme dans le meilleur circuit.

Le natif de Villeneuve-sur-Lot dit se fier aux apprentissages faits durant ses quatre années à la tête des Dragons, entre 2013 et 2017 : je suis un homme plutôt humble, donc je peux reconnaître ce que j’ai fait de mal et apprendre de mes erreurs.

Préparation en pandémie

Les Aces représentent la seule équipe d’Ottawa à ne pas avoir été touchée lourdement par la pandémie, étant donné qu’elle démarrera ses activités l’an prochain.

La question principale pour l’instant est de savoir si son calendrier sera modifié en raison d’un retard dans la saison actuelle de la RFL.

Si la saison débute, de quelle durée sera-t-elle et quel impact est-ce que ça aura sur l’horaire de l’an prochain? Mais sinon, nous travaillons à plein régime, a précisé Perez, qui est convaincu d’avoir jeté les bases pour permettre à son équipe d’obtenir du succès, peu importe quand elle pourra démarrer ses activités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Rugby