•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Incursion le long de la route provinciale 2

Kenza Zaoui parcourt les routes de la province en touriste assumée depuis son arrivée au Manitoba. Laissez-vous entraîner dans ses aventures avec ces chroniques à lire chaque semaine tout au long de l’été 2020.

Montage photo pour illustrer la chronique.

Kenza Zaoui parcourt les routes de la province. Lisez sa chronique touristique chaque semaine tout au long de l’été 2020.

Photo : Radio-Canada

Kenza Zaoui

La chronique touristique de cette semaine va vous emmener le long de la route 2, entre Europe, dunes de sable et architecture en verre.

Premier arrêt : Saint-Claude

Dès le panneau à l’entrée du village, on peut remarquer trois bandes bleu, blanc, rouge, comme le drapeau français. Et en effet, Saint-Claude est un vrai coin de France au Manitoba.

Un tour au Musée laitier va justement vous permettre de découvrir la vie des fermiers venus de Saint Claude en France au début du XIXe siècle. Un siècle plus tard, la touche française est toujours là. Les deux villes de chaque côté de l’Atlantique ont la même statue de pipe et le village manitobain est le seul endroit au monde où on fête officiellement la fête nationale française le 14 juillet!

Le restaurant TaLLboys adjacent à la station-service a de bons burgers, si vous avez une petite faim.

Deuxième arrêt : Treherne et Holland

Vingt minutes après Saint-Claude, vous arrivez à Treherne. La curiosité de ce village, c’est son complexe de quatre bâtiments (une église, une maison, un puits et les toilettes publiques) qui ont été entièrement réalisés en bouteilles de verre (un parfait exemple de recyclage!).

La fenêtre d'un batiment fait de bouteilles de verre permet de voir en partie le bâtiment d'à côté en verre lui aussi.

On trouve à Treherne au Manitoba quatre bâtiments entièrement faits de bouteilles de verre.

Photo : Kenza Zaoui

L’église seule compte 7000 bouteilles. Ce projet, qui avait commencé comme un loisir pour un couple d'habitants, a pris de l’ampleur et mérite vraiment une visite!

Il est temps de reprendre la route vers l’ouest. Vous allez passer devant un autre lieu très européen : Holland, Manitoba. Le moulin et le panneau de la ville sont un beau clin d’œil aux Pays-Bas. Il est possible d’entrer dans le moulin pour en savoir plus si un bénévole est présent. Vous pouvez aussi faire une partie de mini-golf.

Troisième étape : les Spirit Sands

Et enfin, dernière étape et non des moindres : les Spirit Sands, dans le parc provincial de Spruce Woods. Oui, il y a bien des dunes de sable au Manitoba! Ce sont les derniers vestiges de l’époque du Crétacé. Tout le Manitoba actuel était alors un lac.

Aujourd’hui, il est possible de découvrir cet écosystème extraordinaire en parcourant trois sentiers pédestres de 2, 4 ou 12 kilomètres de long.

Des dunes de sable.

Il existe trois sentiers différents pour parcourir ces dunes de sable dans le parc provincial de Spruce Woods. Mais attention : il peut y faire très chaud.

Photo : Kenza Zaoui

Le sentier de l’Oasis permet de s’enfoncer dans les dunes. La plus longue balade permet d’alterner entre sable et forêt et d’aller voir un étang multicolore, le Punch Bowl. Attention, ces randonnées ne sont pas conseillées quand les températures sont trop élevées. Prenez de l’eau et de bonnes chaussures : marcher dans le sable est plus fatigant que cela en a l’air!

Infos pratiques

  • Saint-Claude : les célébrations du 14 juillet - à confirmer pour 2020 en raison de la COVID-19
  • Musée laitier : normalement ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 17 h - l'horaire de l'été 2020 est à vérifier étant donné la COVID-19
  • Mini golf de Holland : 10 $ par famille
  • Spirit Sands : 9,50 $ l’accès ou bien inclus dans le laissez-passer annuel de Parcs Manitoba

Envie de découvrir d'autres lieux du Manitoba? Laissez-vous tenter par une tournée à Saint-Joseph, pour le plaisir des yeux… et de l’estomac!

Kenza a découvert le Manitoba par hasard, avec une affectation professionnelle à l’Université de Brandon en 2013. Après plusieurs expatriations partout dans le monde, elle s’est installée définitivement à Winnipeg en 2017 et explore sa province d’adoption autant que possible. Elle raconte ses aventures sur son blogue (Nouvelle fenêtre) et son Instagram (Nouvelle fenêtre) !

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Tourisme