•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la danse en forêt pour la version virtuelle du Festival des arts de Saint-Sauveur

Marie Chouinard est de profil, une main sur la joue, et regarde devant elle.

La chorégraphe Marie Chouinard participera au Festival des arts de Saint-Sauveur cet été.

Photo : Sylvie-Ann Paré

Radio-Canada

Arabesques et mélodies feront vibrer les forêts des Pays d’en haut au cours du premier Festival des arts de Saint-Sauveur (FASS) entièrement virtuel et gratuit, qui se tiendra tous les dimanches du 5 juillet au 6 septembre.

Créer une connexion malgré la distanciation physique : voilà le défi qu’a choisi de relever le directeur artistique du FASS, Guillaume Côté, pour ce 29e festival.

Sous le thème Une solitude partagée, en collaboration avec Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre métropolitain, la musique de 10 compositeurs et compositrices rencontrera les créations de 10 chorégraphes, interprétées en plein air par autant de solistes.

Marie Chouinard en nature

La chorégraphe Marie Chouinard fait partie des artistes qui ont choisi de relever ce défi créatif. En compagnie du compositeur Louis Dufort, dont la musique sera interprétée par le percussionniste Alexandre Lavoie, la créatrice a conçu un solo pour la danseuse Valeria Galluccio.

Membre de la compagnie de danse Marie Chouinard depuis 2011 et participante à nombre de reprises de la Biennale de Venise, l’interprète italienne Valeria Galluccio a remporté de nombreuses distinctions ces dernières années, dont le titre de l’interprète italienne à l’étranger par le magazine Danza&Danza.

C’était pour moi l’occasion d’imaginer un solo pour cette danseuse que j’adore et que je connais depuis 10 ans. Normalement, avec ma compagnie, je ne fais que des danses de groupe, alors c’était une belle [occasion] de mettre en valeur cette artiste d’une délicatesse, d’une vitalité, d’une nervosité et d’une intelligence absolue, a affirmé Marie Chouinard en entrevue avec la chroniqueuse culturelle Ariane Cipriani à l’émission Le 15-18.

Le contexte unique pour le FASS cette année a aussi été un moteur créatif pour la chorégraphe.

Créer in situ, en forêt, m’a énormément inspirée.

Marie Chouinard, chorégraphe

Les rencontres entre danse et musique comptent entre autres celle de la chorégraphe Daina Ashbee avec la compositrice Alejandra Odgers, ou encore celle de la chorégraphe Margie Gillis avec la compositrice Marie-Pierre Brasset. 

Les œuvres résultant de ces rencontres seront captées et diffusées gratuitement en ligne tous les dimanches à 11 h, du 5 juillet au 6 septembre, sur le site web (Nouvelle fenêtre), la page Facebook (Nouvelle fenêtre) et le compte YouTube (Nouvelle fenêtre) du FASS.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Danse

Arts