•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de livres, un autre legs de Marc Chouinard à l’Acadie

Marc Chouinard, souriant, dans sa maison.

Marc Chouinard, ancien directeur général du Théâtre Capitol et grand défenseur des arts en Acadie, était aussi un grand collectionneur de livres.

Photo :  courtoisie

Radio-Canada

La soeur de Marc Chouinard, un grand défenseur des arts au Nouveau-Brunswick décédé il y a cinq ans, offre au public une partie de son imposante collection de livres.

Marc Chouinard était directeur général du Théâtre Capitol. À son décès, sa soeur Carole Chouinard, agente d’artiste, s’est retrouvée en possession de sa collection.

Disons que, quand je suis arrivée dans sa maison, qui n’est pas très grande, j’étais impressionnée et j’ai eu peur un peu parce qu’on parle de 5000 livres environ. Donc, beaucoup de grosses briques, beaucoup de choses sur la politique, l’économie, vraiment des sujets variés, explique Carole Chouinard au micro de l’émission La matinale, d’ICI Acadie.

Une collection de livres empilés les uns sur les autres.

Une petite portion de la collection de livres du défunt Marc Chouinard.

Photo : Gracieuseté

C’était pêle-mêle. C’était des bibliothèques partout dans la maison. Les livres étaient debout, comme dans une bonne bibliothèque, mais sur ces livres debout il y avait des livres couchés. Ça allait jusqu’au plafond. Le salon était rempli. La chambre était remplie. Dans le sous-sol, il y avait des caisses et des caisses de livres. [...] C’était une grosse job de décider ce que j'allais faire avec ça, indique Carole Chouinard.

Personne, selon Carole Chouinard, ne pouvait se charger d’une telle quantité de livres. L’Université de Moncton a sélectionné environ la moitié d’entre eux, précise-t-elle. La bibliothèque de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick a aussi accepté quelques caisses de livres.

Des livres offerts sur Facebook

Quant aux autres livres, Mme Chouinard en offre régulièrement au public sur sa page Facebook. Elle profite de la fête du Canada ces jours-ci pour proposer des ouvrages sur ce thème. Elle songe à offrir très bientôt d’autres ouvrages qui portent sur les États-Unis.

On s’amuse 5 minutes le matin. Donc, je vérifie s’il y a une fête nationale ou quelque chose dans cette période-là et si j’ai des livres qui ont rapport, parce que j’ai des livres sur la Russie, la Chine, le Japon, la Hollande, partout dans le monde, explique Carole Chouinard.

En procédant ainsi, des livres aboutissent dans les mains de personnes qui s’intéressent à ces sujets particuliers.

Des livres, c’est fait pour être lu. Donc, j'essaie d’aller chercher, on va dire que j'ai un petit réseau sur Facebook, d’aller chercher des gens qui ont des intérêts sur des choses, parce que je pense que c’était ça l’idée. [...] Je pense qu’il aimerait mieux que les livres se rendent à des gens qui les veulent, souligne Carole Chouinard.

Elle estime avoir donné ainsi environ 500 livres cette année. À ce rythme-là, je pense que j’en ai encore pour deux ans à mettre les livres sur Facebook.

Les livres ne trouvent pas tous preneur, mais ceux qui les reçoivent sont heureux, ajoute-t-elle.

Il y a beaucoup de ses amis, de ses connaissances, qui m’ont demandé des livres. C’est vraiment touchant les petits mots que je reçois des gens pour dire : "Regarde, je suis vraiment, vraiment fier d’avoir ce livre-là". [...] Je trouve que c’est vraiment, vraiment touchant la manière que les gens intègrent ces livres-là dans leur bibliothèque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Livres