•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coronavirus ne causerait pas de lésions aux orteils

Les orteils décolorés d'un pied.

Ce type de décoloration des orteils était un symptôme soupçonné d'infection à la COVID-19 chez les enfants.

Photo : Hôpital pour enfants de Toronto

La Presse canadienne

Deux nouvelles études concluent que le coronavirus ne semble pas responsable des étranges lésions aux orteils ou aux doigts constatées chez certains patients.

La première étude a été réalisée par des chercheurs de l'Université catholique de Louvain, à Bruxelles.

Neuf des 31 patients examinés avaient des antécédents d'engelures. Des tests ont confirmé le diagnostic d'engelures chez 22 d'entre eux. Et même si 20 patients ont déclaré des symptômes légers qui auraient pu s'apparenter à la COVID-19, aucun test n'a décelé chez eux la présence du virus.

Les chercheurs en viennent à la conclusion que ces lésions sont attribuables à une modification du style de vie, puisque plusieurs patients ont rapporté un déclin de leur niveau d'activité physique et indiqué passer beaucoup plus de temps pieds nus ou en chaussettes.

La deuxième étude, publiée dans JAMA Dermatology (Nouvelle fenêtre) (en anglais) par des chercheurs espagnols, porte sur 20 enfants et adolescents qui présentaient ces lésions aux doigts ou aux orteils.

Aucun n'affichait toutefois de symptômes de la COVID-19 et le virus n'a pas été décelé chez eux.

Les chercheurs n'excluent pas qu'une quantité indétectable de virus soit suffisante pour causer ces lésions, ou encore que les patients aient été incapables de générer une réponse immunitaire qui aurait permis de détecter chez eux des anticorps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !