•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chine prendra la direction de Mars à la fin juillet

Représentation artistique de la sonde Tianwen-1 à la surface de la planète Mars.

Représentation artistique de la sonde Tianwen-1 et du robot qui l'accompagnera.

Photo : Agence spatiale chinoise

Agence France-Presse

La Chine a annoncé qu'elle enverrait fin juillet une sonde et un petit robot téléguidé vers Mars, sa première mission en direction de la planète rouge.

Le pays investit des milliards de dollars dans son programme spatial : il lance des satellites, prévoit d'envoyer des humains sur la Lune et a lancé courant mai un nouveau vaisseau.

Une date appropriée sera choisie [...] durant la période comprise entre le 20 et le 25 juillet pour le lancement vers Mars de la sonde Tianwen-1, a annoncé le centre de lancement spatial de Wenchang (sud de la Chine).

Nous souhaitons par avance un plein succès à la mission!, souligne le court communiqué publié sur le réseau social WeChat.

Il faut environ sept mois pour faire le voyage Terre-Mars et la sonde chinoise n'arrivera donc pas à destination avant 2021. La distance change constamment, mais elle est au minimum de 55 millions de kilomètres.

Baptisée Tianwen (Questions au ciel), la mission chinoise a trois objectifs :

  • placer en orbite martienne une sonde;
  • la faire atterrir sur la planète rouge;
  • téléguider à la surface un robot pour y mener des analyses.

La Chine a déjà réalisé une opération similaire sur la Lune, où elle a déposé en 2013 un petit robot téléguidé à roues (baptisé Lapin de jade), puis son successeur en janvier 2019 (sur la face cachée de l'astre lunaire, une première mondiale).

Le pays asiatique n'est pas le seul sur le créneau des missions martiennes.

Les États-Unis, qui ont déjà envoyé quatre véhicules exploratoires sur Mars, doivent lancer fin juillet leur cinquième (Perseverance).

Les Émirats arabes unis doivent également lancer dans le courant du mois la première sonde arabe en direction de la planète rouge, depuis le Japon.

Par contre, la mission russo-européenne ExoMars, victime de difficultés techniques aggravées par la pandémie, et qui espérait lancer cet été un robot vers Mars, a été reportée à 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !