•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lendemain de déménagements : certains articles usagés sont à éviter

Des meubles à donner empilés sur un trottoir.

Des meubles à donner empilés sur un trottoir.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Au lendemain de la journée officielle du déménagement, il est fréquent de constater, aux abords des rues, que certaines personnes ont préféré jeter certains meubles ou biens personnels plutôt que de les apporter dans leur nouveau logis.

À ceux qui seraient tentés de le faire, plusieurs municipalités profitent de l’occasion pour rappeler qu'il faut s’abstenir de ramasser les matelas ou divans usagés afin d’éviter un important problème, celui des punaises de lit.

Dans certaines villes, il est d’ailleurs exigé de couper la portion de tissu qui recouvre les ressorts. À Trois-Rivières, les autorités de la Ville recommandent de procéder ainsi. À défaut de le faire, on demande alors de marquer les articles d'un X de couleur rouge pour bien signifier le risque d'insalubrité.

En temps normal, il faut préalablement effectuer une demande à la municipalité avant de jeter aux ordures un objet encombrant, qu’il s’agisse d’un divan, d'une sécheuse, d’un lave-vaisselle ou de tout autre article trop imposant pour être placé dans le bac à déchets.

Les congélateurs, réfrigérateurs et climatiseurs qui contiennent du fréon, doivent pour leur part être transportés dans un écocentre.

Avec les informations recueillies par Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Matières résiduelles