•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Le Sherbus » : un nouveau tour guidé à Sherbrooke

Le centre-ville de Sherbrooke.

Le centre-ville de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Dominique Bertrand

Radio-Canada

Destination Sherbrooke offrira à partir du 4 juillet un nouveau tour guidé dans la ville de Sherbrooke en autobus.

Les citoyens et visiteurs pourront bénéficier de ce service gratuitement, sur réservation, tous les samedis de l’été. Les départs s’effectueront à partir du Marché de la Gare à 9h, 11h, 13h ou 15h.

C’est un tour guidé d’une durée approximative de 1h30-2h00 qui amènera vers différents attraits de la ville de Sherbrooke pour faire découvrir ce qu’il peut y avoir à faire en ville, explique la directrice Promotion, Tourisme d’affaires et sportifs de Destination Sherbrooke, Lynn Blouin. Le tour se conclura à La Halte des Pèlerins.

Les passagers pourront toutefois descendre de l’autobus avant la fin du trajet pour, par exemple, visiter un musée. Ils pourront alors obtenir un billet de bus sans frais qui leur permettra de retourner à l’hôtel ou à la maison.

Si on veut rendre la ville attrayante, faut qu’on ait un minimum d’offre bien sûr.

Lynn Blouin, directrice Promotion,Tourisme d’affaires et sportifs de Destination Sherbrooke

Puisqu’il s’agit d’un projet pilote, le bus de la Société de transport de Sherbrooke qui sera utilisé pour l'occasion, n’aura pas de visuel distinctif. On va voir s’il y a un engouement ou non et on verra à s’ajuster avec quelque chose d’un peu plus visuel ou de plus complet comme service. Ça s’adresse aux visiteurs, mais aussi aux Sherbrookois, souligne Mme Blouin.

Le Sherbus devait initialement s’arrimer avec les besoins de l’Orford Express et être offert les jeudis. L’Orford Express ne fonctionne pas cet été, mais on a souhaité quand même conserver le projet. On ne le fait plus le jeudi, on le fait le samedi à la place, explique Lynn Blouin.

Le lancement de ce projet en pleine période de pandémie pourrait, selon l’organisation, aider les acteurs de l’industrie qui sont affectés par la crise.  Les partenaires en ont cruellement besoin , martèle Mme Blouin, qui explique que plusieurs n’ont pas les moyens cette année d’investir dans la promotion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Tourisme