•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une inondation millénale menace un barrage au Manitoba

Un barrage sous l'eau avec des véhicules d'urgence.

De l'eau coule par-dessus le barrage de Rivers au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-Cousineau

Environ 40 maisons ont été évacuées mercredi soir parce qu’un barrage pourrait céder sous la force des eaux à Rivers, dans l'ouest du Manitoba. Il s’agit d’une inondation qui arrive une fois en mille ans, selon le ministre de l’Infrastructure du Manitoba, Ron Schuler.

En tout, 80 personnes vivant en aval du barrage, près de la petite ville de Rivers, ont évacué leur maison en raison du risque d’inondations. Cinquante-neuf d'entre elles demeurent avec des membres de leur famille. Les autres sont dans des hôtels.

La structure vieille de 60 ans a été jugée en bon état lors de sa dernière inspection mensuelle, en juin. Cependant, dit Ron Schuler, elle n'a pas été construite pour faire face au genre d'événement météorologique qui a frappé cette semaine le sud-ouest du Manitoba.

Je ne pense pas que quiconque aurait pu imaginer qu’une telle quantité d'eau parviendrait jusqu'à nous. C'est arrivé à un rythme incroyablement rapide, a dit le ministre lors d'une conférence de presse jeudi après-midi.

Outre l'évacuation des personnes, il a fallu déplacer du bétail qui se trouvait dans la zone susceptible d'être inondée en cas de rupture du barrage.

Les évacués attendent avec impatience de voir si la structure résistera à l'accumulation d'eau, affirme le maire de la municipalité de Riverdale, qui comprend Rivers, Todd Gill.

Une rue inondée.

La ville de Brandon et des régions du sud-ouest du Manitoba ont subi de fortes pluies et des orages violents dimanche dernier et les jours qui ont suivi.

Photo : Radio-Canada / Riley Laychuk

La question de l'intégrité structurale [du barrage] est très préoccupante , dit ce dernier. Des spécialistes sont sur place 24 heures sur 24 pour surveiller et étudier la structure.

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur l'ouest de la province au cours des trois derniers jours ont emporté des routes et inondé des rues et des maisons. Elles ont aussi eu pour résultat une augmentation importante du niveau des rivières environnantes.

Le ministre et des équipes du gouvernement ont fait un relevé de la région au cours des derniers jours pour évaluer les dommages et aider les communautés à réparer les dégâts.

Ron Schuler affirme qu’il n’est pas sûr que le barrage Rivers, qui a fait l'objet d'une inspection par des ingénieurs, tiendra le coup. La structure date d'il y a 60 ans, et il est impossible de voir le fond du déversoir.

Le barrage reçoit un débit sans précédent de la rivière Little Saskatchewan, après les pluies diluviennes des derniers jours, ajoute le ministre. Le niveau d’eau du lac Wahtopanah, derrière le barrage, a augmenté de près de 3 mètres entre dimanche et mardi, selon Todd Gill.

Un banc public dans l’eau.

Les municipalités de Riverdale, Whitehead et Cornwallis et la ville de Brandon ont été avisées de la recommandation de la province d’évacuer en aval du barrage Rivers.

Photo : Radio-Canada / Riley Laychuk/CBC)

La rivière Little Saskatchewan est à son débit maximal et elle franchit le barrage de Rivers à 340 mètres cubes par seconde, à un niveau d'environ 3 mètres au-dessus du déversoir.

Les autorités municipales et provinciales évaluent quelle serait la région touchée si le barrage devait céder. Selon le ministre, toute la vallée est en aval du barrage pourrait subir des dommages.

Les habitants de Minnedosa évacués

Les habitants de Minnedosa ont été forcés d’évacuer, et les autorités municipales indiquent qu’elles mettent un accent particulier sur l’information, selon M. Schuler.

La province recommande également aux municipalités de Riverdale, de Whitehead et de Cornwallis, et à la ville de Brandon de procéder à une évacuation en aval du barrage.

La Municipalité de Riverdale a publié un ordre d’évacuation obligatoire pour les habitants qui vivent le long de la rivière Little Saskatchewan.

Les autorités municipales précisent que cet ordre ne concerne pas les habitants de la ville de Rivers.

De son côté, la Ville de Brandon dit qu’elle ne croit pas qu’une évacuation soit nécessaire pour le moment.

Cependant, le maire, Rick Chrest, indique que des avis ont été remis à des centaines de foyers afin qu’ils se préparent à une éventuelle évacuation.

Le barrage est situé près de la ville de Rivers, à environ 220 km à l’ouest de Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Incidents et catastrophes naturelles