•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des propriétaires s’inquiètent de loyers impayés

Une pancarte où on peut lire en anglais à louer est plantée devant une maison.

Les propriétaires s'inquiètent de locataires qui ne payent pas leurs loyers.

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas

Radio-Canada

En ce début juillet, lorsque les locataires doivent régler leur loyer, des propriétaires bailleurs en Saskatchewan ont l'impression que des clients profitent de la pandémie pour ne pas payer ce qu'ils doivent.

Il en ressort même que plus de 30 millions de dollars de loyers n’auraient pas été réglés depuis le 1er avril, estime l’Association des locateurs de la province qui représente 500 propriétaires-bailleurs. Ce montant est constaté après une décision du gouvernement provincial au mois de mars de suspendre toute expulsion de locataires en raison de la COVID-19.

Le directeur général de l’association, Cameron Choquette, comprend qu’une telle mesure est nécessaire pour aider les gens qui n’ont plus les moyens de payer leurs factures, mais cette interdiction encourage [aussi] les gens à en profiter, et c'est ça qui nous désole.

Au début de la pandémie, dit-il, environ 20 % des locataires ne payaient pas leur loyer. Puis au mois de mai, ce pourcentage est tombé à 10 % et à 8 % en avril en raison de l’aide gouvernementale.

Cependant, M. Choquette estime que les deux tiers des loyers qui n’ont pas été perçus en juin, soit 4 millions de dollars, proviennent de gens qui peuvent les régler, mais ne le font pas.

L’organisme en a fait la conclusion après en avoir parlé avec des propriétaires ainsi que des locataires qui ont avoué obtenir de l’aide gouvernementale, notamment la Prestation canadienne d’urgence qui permet de recevoir l’équivalent de 500 $ par semaine.

Le ministre de la Justice, Don Morgan, déclare que la levée de l’interdiction d’expulsion se fera dans un avenir proche , car la plupart des employeurs semblent rappeler leurs employés.

Le Bureau des locations résidentielles promet qu’il aidera les propriétaires à récupérer les loyers, mais qu’il aidera aussi les locataires en difficulté.

D'après les informations de Bryan Eneas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Immobilier