•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Risque d'exposition au coronavirus sur un vol entre Toronto et Halifax

La Nouvelle-Écosse, qui ne comptait plus de cas actifs, a dépisté deux nouvelles infections en deux jours.

La queue d'un avion WestJet posé à l'aéroport de Calgary.

La Nouvelle-Écosse avertit d'un risque d'exposition au coronavirus pour les passagers du vol 248 de WestJet entre Toronto et Halifax le 26 juin

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse vient de signaler la découverte de deux nouveaux cas d’infection par le coronavirus dans les deux derniers jours. Un nouveau cas de COVID-19 a été dépisté mardi et un autre mercredi.

Ils sont liés à des voyages et, dans le second cas, à un séjour à l’extérieur du Canada. La personne dont le test de dépistage a produit un résultat positif lundi s’était placée elle-même en isolement, tel que demandé par la province, a indiqué le gouvernement néo-écossais. Dans le communiqué signalant le second nouveau cas, on ne précise pas si la personne s’est isolée.

Durant la même période, 589 tests de dépistage analysés à Halifax se sont révélés négatifs.

Risque d’exposition au coronavirus sur un vol Toronto-Halifax

Mercredi, la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse a mis en garde contre une possible exposition au coronavirus sur un vol du transporteur WestJet entre Toronto et Halifax vendredi dernier.

Ce vol 248 de WestJet a quitté Toronto à 9 h (heure de l’Est) pour se poser à Halifax à 13 h 04 (heure de l’Atlantique) le 26 juin.

Selon les autorités de santé publique, les passagers les plus à risque d’avoir été exposés au coronavirus sur ce vol sont ceux qui étaient assis dans les sièges A, B et C des rangées 16 à 21 de l’appareil.

La Régie de la santé recommande à ces passagers de communiquer sans tarder avec le 811.

Si ces personnes ont été infectées, elles pourraient avoir développé des symptômes ou les voir apparaître d’ici le 10 juillet, soit 14 jours après le vol.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Ces deux cas d’infection sont les premiers depuis le 9 juin en Nouvelle-Écosse.

Le 22 juin, la province annonçait qu’elle n’être au courant d’aucun cas actif de Covid-19 pour la première fois depuis le mois de mars.

Au total, 1063 personnes ont contracté la maladie pulmonaire dans la province. Le coronavirus y a fait 63 morts.

La province mentionne par ailleurs que les établissements de soins pour personnes âgées, qui ont été d’importants lieux d’éclosion depuis le début de la pandémie, ne comptent aucun cas de Covid-19 en ce moment.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouvelle-Écosse

Transports