•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aline Beaudoin termine sa carrière après 25 ans dans le milieu syndical

Aline Beaudoin

Aline Beaudoin, présidente du Syndicat de l'enseignement du Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Aline Beaudoin part à la retraite alors que l’éducation vit une métamorphose à cause de la crise sanitaire. L’ancienne enseignante a fait le bilan de sa carrière dans l’émission C’est jamais pareil.

Une année à la fois, j’ai toujours eu cette philosophie. Régler un problème à la fois c’est bien mieux pour les résoudre, car si on prend tous les problèmes en même temps on n’arrive à rien, déclare Aline Beaudoin.

En 25 ans de lutte syndicale, Aline Beaudoin trouve que les enjeux diffèrent.

C’est dur d’améliorer les conditions de travail des enseignants et les conditions d’apprentissages des élèves. Car notre profession est très politisée, ça dépend vraiment qui est devant nous peu importe le parti : on était dans les coupures, remarque-t-elle.

Aline Beaudoin a décrit l’éducation comme essentiel dans la société.

On prépare les citoyens de demain et on ne nous donne pas les moyens de faire notre travail.

Aline Beaudoin, ancienne présidente du syndicat de l'enseignement du Saguenay

À travers les années, Aline Beaudoin a constaté que les enseignants perdaient leur autonomie et que l’éducation s’est de plus en plus standardisée.

On nous demande de standardiser l’éducation et les apprentissages . On n’arrive plus à faire le travail plus humain, c’est devenu industriel.

Aline Beaudoin, ancienne présidente du syndicat de l'enseignement du Saguenay

Aline Beaudoin a été enseignante pendant de nombreuses années en géographie et en histoire à la polyvalente de la baie, aujourd’hui l’école secondaire des Grandes-Marées.

Défi du futur

Jean-François Boivin devient le nouveau président du syndicat de l’enseignement du Saguenay. Il faisait déjà partie du syndicat à titre de conseiller depuis six ans.

Selon Aline Beaudoin, son plus grand défi à court terme sera la rentrée scolaire avec les consignes gouvernementales à respecter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Syndicalisme