•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déconfinement : les réservations de camping à la hausse en Saskatchewan

Un couple de campeurs sont assis sur des chaises au bord d'un lac peu avant le coucher de soleil

Du camping en Saskatchewan

Photo : Greg Huszar/Tourisme Saskatchewan

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan a récemment annoncé que les campings des parcs provinciaux pourront être remplis cet été. Depuis, les terrains de jeux ont rouvert, les piscines ouvrent elles aussi et les douches des établissements publics ne nécessitent pas de nettoyage particulier.

Les Saskatchewanais ont entendu : selon la directrice responsable des visiteurs auprès de Saskatchewan Parks, Robin Campese, il y a eu 7000 réservations de sites de camping depuis la semaine dernière.

Les aires de camping pour groupes et les Camp-easy rouvrent aussi cet été. Les sites Camp-easy peuvent être réservés à compter du 9 juillet. Ces sites, selon Robin Campese, sont un choix privilégié pour ceux et celles qui en sont à leur première expérience de camping dans un parc provincial.

Les campeurs doivent cependant apporter leurs propres lingettes de nettoyage, nappes et désinfectant pour les mains, rappelle-t-elle. Les piscines des parcs provinciaux ouvrent le 1er juillet, et la nouvelle piscine du parc Buffalo Pound devrait ouvrir vers la mi-juillet.

Robin Campese rappelle aussi que seuls les résidents de la Saskatchewan peuvent camper dans les parcs provinciaux cet été.

Au Parc régional du district de Manitou, la gérante Kathy Bergen indique recevoir plusieurs appels. Les gens, dit-elle, se sentent suffisamment en sécurité pour aller camper. Mais dans le cas du parc Manitou, elle précise cependant que les sites de camping ouvriront le 6 juillet seulement afin que le personnel puisse procéder à un bon nettoyage du camping.

Au parc national de Prince Albert géré par Parcs Canada, le personnel travaille en vue d’accueillir les visiteurs et campeurs et d’aider les gens qui en seraient à leurs premières expériences de camping dans l'arrière-pays. Selon la gestionnaire Monica Osterout, on pourra réserver des sites à compter du 8 juillet.

Monica Osterout rappelle que les mesures de protection sanitaires et la distanciation sociale restent en vigueur, et que les visiteurs qui se sentent malades doivent rester à la maison.

Pour les campeurs qui veulent s’assurer qu’une distance physique est maintenue en tout temps, le camping en arrière-pays peut être une option intéressante, dit-elle. Mais il est important que les gens fassent leur recherche et soient bien préparés.

Il faut s’assurer d’être bien équipé et d’avoir de la nourriture et de l’eau en quantité suffisante pour la durée du séjour, et même un peu plus, dit-elle. Les gens doivent être autonomes pendant qu'ils sont dans l’arrière-pays.

Les campeurs, rappelle-t-elle, doivent aussi se munir de chasse-moustiques et de vêtements appropriés pour les variations de température. Et savoir que des ours noirs sont présents dans le parc.

La nourriture doit ainsi être rangée de façon à ne pas attirer les animaux, et les campeurs doivent laisser leur site aussi propre qu’il l’était à leur arrivée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Vacances et sorties