•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Planter des arbres : un acte citoyen dans Saint-Vital

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Quelqu'un plante un arbre.

Quelqu'un plante un arbre.

Photo : iStock

Radio-Canada

Des Winnipégois consternés de voir leur quartier perdre les grands arbres qui ornent ses rues et ses parcs ont décidé de prendre les choses en mains dans le voisinage de Kingston Row, en organisant la plantation d’arbres.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, souhaite qu’un million d’arbres soient plantés au cours des 20 prochaines années, dans une ville où ils sont trop souvent dévastés par des maladies causées par des parasites.

La maladie hollandaise de l’orme et l’agrile du frêne, entre autres, mettent à mal la canopée de la capitale manitobaine.

Dans le quartier de Saint-Vital, des citoyens ont formé un comité pour prendre les chose en mains et, en collaboration avec la Ville et le conseiller municipal Brian Mayes, ils ont pu voir apparaître 80 nouveaux arbres sur le boulevard ainsi que dans trois parcs de leur secteur.

Le 30 juin, ils ont planté 12 arbres dans deux parcs. Cela s’ajoute aux 60 arbres plantés par la Ville plus tôt, et aux huit autres que des propriétaires ont mis chez eux.

Contrairement aux pratiques du passé, les essences d’arbres mis en terre sont diversifiées cette fois-ci, pour éviter que trop d’arbres ne soient abattus à l’avenir parce qu’une maladie devient dévastatrice pour une essence en particulier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !