•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente approuvée : 286 résidents des Constellations se partageront 4 M$

Des maisons en rangée à Lévis.

Des maisons du quartier des Constellations à Lévis.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Les propriétaires de 286 résidences du quartier des Constellations, à Lévis, se partageront un peu plus de 4 millions de dollars en dédommagements parce que leur maison s’enfonçait dans le sol en raison des sols argileux.

Le règlement à l'amiable entre les demandeurs et la Ville de Lévis a été approuvé mardi par la Cour supérieure. Cette décision met ainsi fin à près de 10 ans de saga judiciaire.

Onze catégories de résidents recevront différents montants d'indemnisation, selon leur situation particulière et les travaux effectués sur leur propriété.

Le représentant du regroupement de résidents du secteur des Constellations, Jean-François Labbé, souligne que les citoyens ont préféré jouer de prudence pour s'assurer d'obtenir des dédommagements.

On aurait aimé avoir beaucoup plus, c’est sûr. Mais on aimait jouer de prudence et y aller avec une bonne entente plutôt qu’avec un jugement qui aurait pu jouer à pile ou face. Avoir plus ou ne rien avoir non plus, explique M. Labbé.

Les technicalités juridiques font qu’on y a été avec prudence. Et nous sommes très satisfaits de l’enveloppe qu’on a obtenue en négociant avec la Ville.

Jean-François Labbé, représentant du regroupement de résidents du secteur des Constellations

M. Labbé estime que l’entente permettra aux propriétaires de passer désormais à une autre étape.

On est contents, on va pouvoir tourner la page et enfin dire qu’on a eu justice, réparations, et on sait maintenant que le quartier des Constellations a gagné ses lettres de noblesse, mentionne M. Labbé.

La Ville de Lévis satisfaite

La Ville de Lévis versera pour sa part 1,2 million de dollars sur la somme totale de 4 140 700 $. La Ville, qui affirme avoir été proactive pour faire avancer le dossier, est satisfaite du jugement.

Après une consultation publique auprès des résidents durement touchés, nous avons créé un programme à l’intention spécifique du quartier des Constellations sans égard aux poursuites judiciaires qui avaient cours à ce moment-là. L’entente hors cour permettra maintenant aux citoyens du quartier de retrouver une certaine quiétude, souligne le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

L’entente à l'amiable a été signée en décembre 2018, tandis que le recours collectif avait été autorisé en 2010.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Procès et poursuites