•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme de Dieppe accusé d’attouchements sur une personne mineure plaide non coupable

Pierre Dubois devant le palais de justice à Moncton

Pierre Dubois devant le palais de justice à Moncton

Photo : Radio-Canada / Guy R. LeBlanc

Radio-Canada

Le procès d'un homme de Dieppe accusé d'attouchements sur une personne de moins de 16 ans s'est conclu mardi au palais de justice de Moncton. Pierre Dubois a plaidé non coupable à l'accusation qui pèse contre lui.

Le procès, qui a débuté lundi, s'est poursuivi mardi avec l'admission en preuve de la vidéo tournée par la victime présumée, malgré la demande de la défense de ne pas en tenir compte.

Dans la vidéo, on aperçoit la tête d'un homme à genou, au pied du lit, en train de plier et de caresser des couvertures. L'image demeure cependant sombre et ne permet de voir aucun détail.

Dans sa plaidoirie finale, la défense a soutenu que l'enregistrement ne permettait pas d'établir une concordance avec le témoignage de la victime présumée et que cette dernière ne semblait pas se rappeler de manière précise ce qui s'était passé, contrairement à l'accusé qui a répondu aux questions sans hésitation. La défense a aussi soutenu que la présumée victime avait reconnu avoir raconté des mensonges à plusieurs occasions.

Quant à l'avocate de la Couronne, elle a insisté sur le fait que sa cliente n'a pas tenté de cacher son passé et ses erreurs, qu'elle avait été honnête en disant ne pas se souvenir de certains détails. Elle a pour sa part mis en évidence l'étrangeté du témoignage de l'accusé, qui affirme être resté plusieurs minutes agenouillé devant une personne qui dort alors qu'il devait réveiller les enfants pour l'école.

Le juge Troy Sweet rendra son verdict le 14 septembre prochain.

Avec les informations de Sophie Désautels

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers