•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Dr Arruda reconduit dans ses fonctions pour trois ans

Il conserve son poste de sous-ministre adjoint et de directeur national de la santé publique.

Le directeur de la santé publique du Québec, Horacio Arruda, les mains jointes et la tête baissée.

Avec la crise du coronavirus, Horacio Arruda est devenu en quelques mois une figure bien connue des Québécois.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le gouvernement Legault maintient sa confiance envers Horacio Arruda, qui demeurera aux commandes de la santé publique au moment où le Québec se prépare à l'arrivée potentielle d'une deuxième vague de COVID-19. Le Conseil des ministres a entériné sa nomination mardi.

Avec la crise du coronavirus, le Dr Arruda est devenu en quelques mois une figure bien connue des Québécois, qui l'ont vu chaque jour à la télévision aux côtés de François Legault et de l'ex-ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

Ces apparitions quotidiennes ont toutefois cessé, sauf exception, et le premier ministre a profité du creux de vague des dernières semaines pour réorganiser ses troupes.

Ainsi, la ministre McCann a cédé sa place la semaine dernière à Christian Dubé. Le sous-ministre Yvan Gendron a également été remplacé par Dominique Savoie, une haute fonctionnaire dont la réputation avait fortement souffert en 2016, mais qui a été réhabilitée récemment par le gouvernement Legault.

L'incertitude planait donc quant à l'avenir du Dr Arruda, dont le mandat devait prendre fin le 31 juillet prochain. Or, celui-ci a finalement été reconduit dans ses fonctions de sous-ministre adjoint et de directeur national de santé publique. Ce nouveau mandat, d'une durée de trois ans, débutera le 1er août prochain.

Deux autres sous-ministres font également leur arrivée au ministère de M. Dubé : son ancienne chef de cabinet Marie-Ève Bédard, qui faisait équipe avec lui au Conseil du trésor, et Jean Maître, qui œuvrait jusqu'à tout récemment comme consultant en pratique privée.

Avec la collaboration de Sébastien Bovet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique