•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des déménageurs débordés dans l'Est-du-Québec

Des déménageurs recouvrent un meuble d'une enveloppe protectrice.

Les déménageurs, qui sont fort sollicités ces temps-ci, doivent respecter de nombreuses consignes sanitaires.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En pleine saison du déménagement, il semble plus difficile que d’habitude de se trouver un déménageur dans l’Est-du-Québec.

Chez Déménagement de l’Ours, sur la Côte-Nord, on connaît le triple des commandes des années précédentes, selon sa propriétaire, Antoinette Kunse.

Antoinette Kunse en entrevue devant son commerce.

Antoinette Kunse, propriétaire de Déménagement de l'ours.

Photo : Radio-Canada

Une tendance que remarque aussi, sur la rive sud du fleuve, Line Madore, une propriétaire de logements à Matane.

Pour ses quelques locataires qui ont déménagé, M. Madore indique qu’il a été fort complexe de trouver un déménageur.

Il y a des entreprises de Rimouski qui ont été obligées de venir comme déménageurs ici à Matane, indique-t-elle, ajoutant que certains locataires ont dû se débrouiller avec leur propre véhicule ou solliciter l’aide de leur famille.

Pourtant, Line Madore observe moins de déménagement que d’habitude parmi ses locataires.

À cause de la COVID, c’est sûr que les gens ont plus décidé de rester chez eux, remarque-t-elle.

Line Madore en entrevue.

La propriétaire de logements locatifs Line Madore.

Photo : Radio-Canada

Certains locataires qui planifiaient un déménagement ont finalement décidé de rester dans leur logement actuel, selon la propriétaire.

Inquiétudes et soulagement

Pour Sabrina Saint-Laurent, qui vient tout juste de s’installer à Rimouski, les restrictions de déplacement entre les régions auraient bien compliqué son déménagement à partir de Québec si elles n'avaient pas été levées depuis quelques semaines.

On a été chanceux parce qu’on voulait pouvoir commencer à faire des premiers voyages avant de déménager officiellement, commencer à ramener du stock étant donné qu’on avait beaucoup de choses, explique Mme Saint-Laurent. C’est quand même un stress, on avait peur de devoir tout faire en un voyage, mais finalement ils ont levé la restriction un peu avant, poursuit-elle.

D’ailleurs, pour éviter la propagation de la COVID-19, le gouvernement du Québec invite les citoyens à utiliser les services de déménageurs, qui ont des mesures établies pour la distanciation physique dans le cadre de leur travail.

Recommandations du gouvernement pour les déménagements :

  • Prioriser les services d'un déménageur
  • Si ce n'est pas possible : limiter le nombre de personnes présentes
  • Garder une distance de 2 mètres dans la mesure du possible
  • Se laver les mains régulièrement
  • Éviter de déménager si on a des symptômes de la COVID-19

L’entreprise septilienne Déménagement de l’Ours a mis en place un protocole strict.

Il ne faut pas que le client soit dans les parages. Il place toutes ses boîtes absolument pour qu'elles soient emballées et prêtes pour déménager. S'il y a des affaires qui doivent rester, il faut que le client les identifie, comme ça on sait que tout ce qui a des notes dessus ça reste. [...] On ne veut vraiment pas que les clients soient présents lorsqu'on déménage, explique Mme Kunse.

Avec les informations de Marie-Jeanne Dubreuil

Ressources :

– Pour joindre la Société d’habitation du Québec pour bénéficier des programmes d’aide : 1 800 463-4315

– Consultez le guide de la Société d’habitation du Québec sur les bonnes pratiques sanitaires lors d’un déménagement (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Immobilier