•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bibliothèques de Québec rouvrent avec un maximum de 50 personnes

En avant-plan, un livre ouvert devant une bibliothèque bien remplie

Les bibliothèques de Québec ont rouvert leurs portes mardi.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La Ville de Québec annonce la réouverture de son réseau de bibliothèques municipales. La majorité des services habituellement offerts seront accessibles, mais le nombre d’usagers sera limité à 50 personnes.

Seuls les postes informatiques pour offrir un accès internet aux visiteurs demeurent fermés pour l’instant.

Comme à l’habitude, les usagers peuvent donc circuler dans les rayons, avoir accès aux collections et aux espaces communs et utiliser les services de prêts et de retour de documents.

Avec la capacité réduite à 50 personnes pour favoriser la distanciation physique, la Ville demande aux usagers de limiter leur visite à une heure afin de permettre à un maximum de gens de profiter des lieux. Cette durée maximale peut toutefois être ajustée en fonction de l’achalandage.

Trois bibliothèques municipales demeurent fermées pour des travaux, soit Bon-Pasteur, Champigny et Chrystine-Brouillet.

Les bibliothèques sont fermées le 1er juillet pour la fête du Canada.

De plus, la Ville de Lévis annonce elle aussi la réouverture des trois bibliothèques de son territoire. Dès vendredi, il sera à nouveau possible de visiter les bibliothèques Pierre‑Georges‑Roy, Francine‑McKenzie et Anne‑Marie‑Filteau.

Maisons du patrimoine et centres communautaires

Tout comme les bibliothèques, les Maisons du patrimoine ont aussi rouvert leurs portes au public mardi.

Les lieux historiques, comme la Maison Léonard-Provencher ou la Maison des Jésuites de Sillery, sont ouverts selon leur horaire habituel et aucun maximum n’a été fixé pour le nombre de visiteurs admis. Toutefois, la Ville prévient qu’étant donné la petite superficie de chacune des maisons, en cas de grande affluence, il pourrait y avoir une période d’attente à l’extérieur.

Les centres communautaires pourront quant à eux reprendre leurs activités progressivement à partir du 6 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !