•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loto-Québec met à pied 2250 employés

Une main manipule des cartes sur une table de jeu.

Les mises à pied touchent notamment des employés d'opération dans les casinos et les salons de jeux.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

Loto-Québec annonce la mise à pied temporaire de 2250 employés dans ses casinos et autres salons de jeux, qui devraient rouvrir sous peu.

En vue de la réouverture prochaine de ses établissements, fermés depuis le mois de mars en raison de la crise du coronavirus, la société d'État annonce un certain nombre de mesures, outre celles visant à prévenir et à atténuer la propagation de la maladie.

En raison d'une importante diminution du niveau d'activité [...] et une baisse significative de ses revenus, Loto-Québec dit être dans l'obligation de mettre en place des mesures d'économie touchant ses opérations et l'ensemble de son personnel.

Elle annonce notamment des mises à pied temporaires dans différents secteurs, ce qui touchera quelque 2250 employés d'opération dans les casinos et les salons de jeux.

Elle met fin également aux mandats d'employés surnuméraires, gèle les salaires et suspend les bonis accordés aux cadres pour l'exercice 2020-2021.

Loto-Québec annonce aussi le gel d'embauches et la réduction temporaire de la semaine de travail.

Par ailleurs, elle fait état, sans donner plus de détails, de réductions importantes des budgets d'opération et d'immobilisation de chaque secteur corporatif et d'affaires pour l'exercice 2020-2021.

La société d'État affirme dans son communiqué que des rencontres ont eu lieu [lundi] et [mardi] avec les gestionnaires, les unités syndicales et les employés de tous les secteurs afin de les informer des décisions prises, d'expliquer la situation et de répondre aux préoccupations.

Syndicat déçu, mais vigilant

Ces mises à pied seront effectives à partir du 21 juillet, selon le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente environ 50 % des syndiqués dans ces établissements.

Des lettres à cet effet devraient être envoyées aux travailleurs touchés le 2 juillet.

Le SCFP, qui est affilié à la FTQ, affirme qu'il veillera à faire respecter les clauses prévues aux conventions collectives.

Que ce soit pour faire respecter l'ancienneté des salariés ou pour toute autre considération prévue dans nos conventions collectives, nous serons soucieux et vigilants afin de s'assurer que les droits de nos membres ne sont pas bafoués au cours de ce processus difficile , a commenté Marc Ranger, directeur québécois du SCFP.

Surtout, nous serons là pour veiller sur le retour au travail des personnes temporairement mises à pied, car les casinos renaîtront à la suite de cette période pénible.

Marc Ranger, directeur québécois du SCFP
Photo du Casino de Montréal.

Casino de MOntréal

Photo : Radio-Canada

Réouverture graduelle

Pour ce qui est des réouvertures, celle du Hilton Lac-Leamy aura lieu le 13 juillet, puis celles du Casino de Charlevoix, du Casino de Mont-Tremblant, du Salon de jeux de Québec et du Salon de jeux de Trois-Rivières le 16 juillet. Suivront celles du Casino du Lac-Leamy le 23 juillet et du Casino de Montréal, le 3 août.

Le Réseau des appareils de loterie vidéo (ALV) et le Kinzo recommenceront le 7 juillet et le Bingo en réseau, le 3 juillet.

Le port du masque devient obligatoire pour tous les clients , précise Loto-Québec dans son communiqué. Cela s'applique aussi aux employés des aires de jeux.

En règle générale, l'achalandage dans les établissements sera limité à 250 personnes. Plus grand, le casino du Lac-Leamy représentera 4 secteurs de 250 personnes chacun, soit 1000 personnes au total. Le Casino de Montréal sera considéré, lui, comme ayant 6 secteurs, soit une capacité d'accueil globale de 1500 personnes.

Les mesures sanitaires habituelles, comme la désinfection et la distanciation physique, seront évidemment appliquées. De plus, les heures d'ouverture seront modifiées.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Économie